Baptiste Serin en chef d'orchestre du RCT contre Bayonne

Habituellement à la mêlée, Baptiste Serin jouera à l'ouverture pour le premier match du RC Toulon. (Nicolas Luttiau/L'Équipe)

Le RC Toulon présentera une charnière inédite face à l'Aviron Bayonnais, samedi, avec Benoît Paillaugue associé à Baptiste Serin.

Avec Benoît Paillaugue à la mêlée et Baptiste Serin à l'ouverture, c'est une charnière inédite que le RC Toulon présentera samedi à Mayol (17h00), face à l'aviron Bayonnais. L'ouvreur néo-zélandais Iahia West est toujours en délicatesse avec un muscle ischio-jambier.

Autre première dans le camp varois, la titularisation du Fidjien Nayacalevu, qui avait semblé incertain en début de semaine. Il constituera une paire de centres expérimentale avec le champion d'Europe Jérémy Sinzelle, débarqué du Stade Rochelais à l'intersaison. Deux autres anciens Rochelais feront leurs débuts devant le public de Mayol : le pilier gauche Dany Priso et le seconde ligne Mathieu Tanguy.

Charles Ollivon hérite du capitanat, pour ce premier match de la saison : « Il y a de l'excitation et de la pression, a confié le troisième-ligne international. Tout le monde a envie d'en découdre. Quand on s'approche de l'événement après plusieurs semaines sans compétition, on a envie de bien commencer. Il y a de l'émulation de partout. C'est plaisant. »

La composition du RC Toulon

Luc - Cordin, Nayacalevu, Sinzelle, Jiuta- Serin (o), Paillaugue (m) - Parisse, Ollivon ©, Du Preez - Alainu'uese, Rebbadj, Gigashvili, Etrillard, Gros.
Remplaçants : Baubigny, Priso, Timani, Tanguy, Coulon, Smaïli, Salles, Setiano.

Du côté du promu bayonnais, l'ex-Clermontois Camille Lopez fera ses débuts à l'ouverture, sous son nouveau maillot. Les promus bayonnais déplorent des absents de poids avant leurs retrouvailles avec l'élite du Top 14.

Le deuxième ligne et capitaine Denis Marchois emménera une équipe privée de son nouveau demi-de-mêlée Maxime Machenaud (mollet), de son troisième ligne Jean Monribot (adducteurs), des centres Peyo Muscarditz (malléole) et Yann David (pubalgie), et du Fidjien Kamilieni Rasaku retenu à la Coupe du monde à 7.

La composition de Bayonne

Germain - Jacquelin, Maqala, Buliruarua, Baget- Lopez (o), Rouet (m) - Cassiem, Heguy, Marchois - Ceyte, Leindekar - Cotet, Bosch, Cormenier.
Remplaçants : Acquier, Perchaud, Mikautadze, Huguet, Robertson, Martocq, Spring, Tatafu.