Barça - Al-Sadd confirme des discussions pour Xavi

Le club qatari où entraîne actuellement l'ancienne star des Blaugrana a reconnu que des discussions avaient lieu entre l'Espagnol et le Barça.
Le club qatari où entraîne actuellement l'ancienne star des Blaugrana a reconnu que des discussions avaient lieu entre l'Espagnol et le Barça.

Al-Sadd a confirmé que des négociations ont commencé entre Xavi et Barcelone pour que l'ancien milieu de terrain revienne au Camp Nou en tant qu'entraîneur. Les spéculations autour de l'avenir d'Ernesto Valverde se font encore plus fortes depuis la défaite de jeudi en demi-finale de la Supercoupe d'Espagne.

S'il ne devrait pas être remercié avant la fin de la saison, l'avenir de l'entraîneur catalan au-delà de cette date reste flou et l'ancien milieu de terrain blaugrana Xavi semble devenir la principale piste en cas de changement d'entraîneur.

Ce samedi, le directeur sportif d'Al-Sadd, le club qatari dont Xavi est aujourd'hui l'entraîneur, a reconnu que des discussions avaient bien lieu avec le Barça alors que le club avait nié dans un premier temps. "Il y a des négociations entre Xavi et Barcelone en ce moment et nous lui souhaitons bonne chance où qu'il aille", a ainsi déclaré Ghulam Al Balushi à Alkass.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Je n'ai reçu aucune offre de Barcelone"

De son côté, l'intéressé a essayé de calmer le jeu à propos de son entrevue avec Eric Abidal et Oscar Grau, affirmant qu'il n'y avait pas de proposition concrète pour remplacer Valverde.

"Je n'ai reçu aucune offre de la part de Barcelone, c'est vrai que j'ai rencontré Abidal mais parce que c'est mon ami, a-t-il assuré après le succès de son équipe contre Al-Rayan en demi-finale de la coupe du Qatar. Je respecte Barcelone et Valverde. C'est pourquoi je ne peux pas parler de ce qui se passe là-bas.

"Mon rêve est toujours d'être l'entraîneur de Barcelone mais à l'heure actuelle, je suis l'entraîneur d'Al Sadd et c'est ma préoccupation principale. Ils (Abidal et Grau) étaient ici pour me parler et nous avons discuté de beaucoup de choses, ils étaient ici aussi pour vérifier comment va Ousmane Dembele et c'est tout, je ne peux rien dire."

À lire aussi