Barça, qui est Juan Carlos Unzué, possible successeur de Enrique?

Le nom de Juan Carlos Unzué revient avec insistance au moment de penser à un possible successeur de Luis Enrique sur le banc du Barça. Qui est-il ?

 "Avant le début de la saison, nous avons eu une réunion avec (les dirigeants du club) Albert Soler et Robert Fernández lors de laquelle je les ai informés de la possibilité qu'il existait pour moi de ne pas renouveler mon contrat. Ils m'ont dit qu'il n'y avait pas à se presser pour prendre cette décision.Maintenant, ce moment de se décider est arrivé. La raison pour laquelle je pars c'est que dans mon travail je cherche en permanence des solutions et pour cela j'ai besoin de repos. Lever le pied est la principale raison de mon départ" . Le 1 er mars dernier, après un large succès face à Gijon (6-1), Luis Enrique annonçait sa décision de quitter son poste au terme de la saison. Si de nombreux noms ont depuis été associés au Barça, celui de Juan Carlos Unzué est souvent cité. L'adjoint de Luis Enrique depuis 4 saisons a eu une influence non négligeable dans les succès de l'équipe.

Natif de Pampelune, Carlos Unzué est un des hommes de l'ombre, pas celui que l'on voit en premier lieu, à l'instar de Rafel Pol, le préparateur physique du club catalan. Cependant, il est toujours présent à distiller de nombreux conseils à l'oreille de Luis Enrique lors des rencontres. Unzué a évolué en tant que gardien de but au Barça durant deux saisons, de 1988 à 1990, même si ce fut dans un rôle de subalterne, le titulaire inamovible étant à l'époque l'actuel directeur sportif de l'OM, Andoni Zubizarreta. Par la suite, Unzué évoluera du côté du Camp Nou avec pour mission d'entraîner les portiers, sous l'égide de Frank Rijkaard, un rôle qu'il se verra encore confié lors de l'époque dorée avec Guardiola comme entraîneur principal. 2010 marque une première période de rupture pour l'homme de l'ombre, il prend la direction de Numancia pour devenir entraîneur de l'équipe en seconde division. Là-bas, il se caractérise par son extrême minutie, allant jusqu'à être la dernière personne à quitter le stade, focalisé sur la préparation des rencontres et les observations de ses opposants comme le relate SPORT. 

À peine un an plus tard, en juin 2011, il revient à Barcelone afin de prendre la succession de Carles Busquets, père de Sergio, comme entraîneur des gardiens. Une fois de plus, l'aventure sera brève car en 2012, Unzué décide de voguer vers le Racing Santander (seconde division espagnole) mais des soucis sur le plan financier auront raison de lui, engendrant son licenciement deux mois après sa prise de fonction. Recruté par Luis Enrique au Celta Vigo comme adjoint en 2013, Unzué accompagnera le natif de Gijon vers le Camp Nou avec le succès que l'on connaît depuis. Il y a peu, Luis Enrique avait commenté les rumeurs d'une possible promotion de son ami sur le banc du Barça à sa place : "Il est impossible pour moi d'être en colère contre Juan Carlos, nous avons été amis depuis longtemps". Cette amitié entre les deux hommes a comme dénominateur commun une passion pour le cyclisme. Eusebio Unzue, le frère de Juan Carlos, est directeur général de l'équipe cycliste professionnelle Movistar. Enrique et Unzue ont parcouru le col du Mortirolo sans oublier une tournée dans les Alpes. Comme l'indique SPORT, ils ont un attrait très marqué à l'égard de la préparation physique.

Bien au fait du contexte environnemental du Barça, proche des joueurs et disposant d'un caractère compétitif affirmé, Unzue n'a jamais eu de rôle d'entraîneur principal d'une équipe ailleurs qu'en seconde division. Aspirant au trône de numéro 1 au Barça, il répond sûrement à un critère d'exigence et d'implication qu'ont dû fixer les dirigeants du club catalan. "Juan Carlos n'est pas chinois, il est coréen. Il se lève tôt: vient en premier, mais c'est parce que le gars ne dort pas", a commenté Luis Enrique dans le documentaire "Les hommes de Lucho". Ce ne sont pas les nuits blanches qui manqueront du côté du Camp Nou s'il devait être le nouvel entraîneur du Barça.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages