Les barbants de Séville

Il y a neuf mois, le Séville FC luttait avec le Real Madrid pour le sacre en Liga. Dauphin des Madrilènes jusqu'à la 29e journée, les Nervionenses termineront finalement à une honorable quatrième place. En ce mercredi 5 septembre, changement de décor. Dépassés dans tous les domaines par la rigueur et la pression du Borussia Dortmund, les Sévillans apeurés ont effectivement coulé à Sánchez Pizjuán. Le symbole, s'il en fallait, d'une terrible entame de campagne et le clap de fin pour Julen Lopetegui.

Les maux de Julen


Les images parlaient d'ailleurs d'elles-mêmes ce mercredi soir. Le coup de sifflet final à peine lancé par Monsieur Maurizio Mariani, que Julen Loetegui s'est précipité sur la pelouse. Conscient de vivre ses derniers moments à la Huerta del Pilar, le technicien a ainsi…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com