Barcelone bat Kielce aux tirs au but et remporte une deuxième Ligue des champions d'affilée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Barcelone est toujours sur le toit de l'Europe. (Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au terme d'une finale intense, le FC Barcelone a battu Kielce (32-32, 5-3 aux tirs au but) pour s'adjuger une deuxième Ligue des champions de suite, dimanche à Cologne. Avec onze titres, les Catalans sont les plus titrés dans l'histoire de la compétition.

Un tir au but manqué d'Alex Dujshebaev et le rêve de Kielce s'est envolé. Plus solide dans les moments clés d'une rencontre haletante, le FC Barcelone s'est imposé face aux Polonais (32-32, 5-3 aux tirs au but) pour remporter une deuxième Ligue des champions d'affilée, dimanche à Cologne.

lire aussi

Le film de Kielce - Barcelone

Pour leur troisième finale européenne de suite, les Barcelonais avaient pris le meilleur départ, sous l'impulsion d'un Dika Mem disponible mais bien marqué par la défense adverse. Portés par un Aleix Gomez intraitable dans l'exercice du jet de sept mètres, les Catalans sont rentrés au vestiaire avec une avance d'un but, grâce à une réalisation de ce dernier sur la sirène (14-13).

La deuxième période a démarré sur les mêmes bases que la première, avec deux défenses dures sur l'homme, ce qui a notamment amené les joueurs de Kielce à tenter plusieurs tirs longue distance. Si les Polonais ont repris l'avantage en début de deuxième mi-temps et l'ont tenu jusqu'à cinq minutes du terme, le Barça et ses Français, parmi lesquels Melvyn Richardson, ont usé de leur expérience dans le money-time pour recoller au score.

Un final complètement fou

À l'entame de la dernière minute, les partenaires de Ludovic Fabregas menaient même d'un but (28-27). Mais, au retour du dernier temps mort de Talant Dujshebaev, le Tricolore a oublié Artsem Karalek dans son dos, qui ne s'est pas fait prier pour égaliser.

Scénario inverse au cours de la prolongation, puisque Kielce a fait la course en tête jusqu'à ce que Dika Mem ne permette aux siens de revenir à 32-32, à 45 secondes de la fin. Il semblait alors écrit que l'identité du vainqueur de cette édition 2022 se déciderait aux tirs au but. Un exercice au cours duquel les Barcelonais ont eu les nerfs les plus solides, puisqu'ils n'en ont pas manqué un, au contraire de leurs adversaires et d'un Alex Dujshebaev malheureux.

Auteur d'une faute de marquage en fin de temps réglementaire, Ludovic Fabregas n'a pas manqué l'opportunité de se racheter, en marquant son tir au but pour offrir la victoire à Barcelone.

3

Troisième titre dans l'épreuve pour Ludovic Fabregas. Il égale Nikola Karabatic et n'a désormais plus que Thierry Omeyer et Didier Dinart (4) devant lui.

Les hommes d'Antonio Carlos Ortega remportent la Ligue des champions pour la onzième fois de l'histoire du club, ce qui en fait, encore un peu plus, l'équipe la plus titrée dans cette compétition.

lire aussi

Toute l'actualité du handball

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles