Barcelone-Juventus - Higuain, la hantise des grands matches

Buteur hors-pair, Gonzalo Higuain a la fâcheuse habitude de manquer le coche dans les grands matches. L’Argentin doit soigner ses maux.

Deux buts en vingt-trois matches à élimination directe en Ligue des champions, voici le bilan famélique de Gonzalo Higuain. Une statistique qui en dit long sur le mal dont est victime l’international argentin. C’est incontestable, Pipita est reconnu comme l’un des meilleurs joueurs à son poste actuellement, une fine gâchette marquant but sur but mais il a une insistante récurrence à être trop discret lorsqu’on l’attend vraiment : dans les matches à enjeux. Un caillou dans sa chaussure commençant à devenir plus que gênant.


Lionel Messi que Gonzalo Higuain retrouvera ce mercredi soir au Camp Nou est le témoin principal de la maladresse maladive de son compatriote dans les moments importants. La star du Barça aurait aujourd’hui un palmarès plus fourni avec l’Albiceleste si Pipita était plus "clutch". La finale de la Coupe du monde 2014, les finales de Copa America 2015 et 2016, autant de rendez-vous dans lesquels l’international argentin s’est complètement manqué ratant plusieurs occasions franches qu’il conclut habituellement. Mais l’action ayant laissé le plus marquant souvenir reste cet immanquable contre l’Olympique Lyonnais en 1/8ème de finale retour de C1 un soir de mars 2010. Après avoir éliminé Lloris, l’international argentin, seul face au but, a frappé sur le poteau, et indirectement provoqué l’élimination de son équipe.

Recruté pour la Ligue des champions

Cette saison, Gonzalo Higuain est attendu plus que jamais lors des grands matches et encore plus sur la scène européenne. Recruté pour 95 millions d’euros l’été dernier par la Juventus à Naples, l’international argentin a rejoint la Vieille Dame dans le but de permettre au club de franchir un cap sur la scène continentale. Sans lui, les Bianconeri parvenaient déjà à remporter la Serie A sans trop de difficultés, sa venue doit certes permettre de conforter la suprématie nationale mais surtout d’aider la Juventus à décrocher une troisième Ligue des champions, un trophée lui échappant depuis plus de vingt ans.


Auteur de trois buts en phase de poules de Ligue des champions, Gonzalo Higuain est retombé dans ses travers avec l’arrivée du printemps européen. Muet lors de la double confrontation face au FC Porto en huitième de finale, l’avant-centre de 29 ans n’a pas brillé face au FC Barcelone. Il s’est même fait voler la vedette par Paulo Dybala, son cadet de six ans, auteur d’un doublé, et prouvant qu’il est capable de répondre présent dans les moments cruciaux contrairement à son compatriote.

Un ratio de 0,08 en C1 au printemps

Pourtant, Gonzalo Higuain est plus que prolifique en championnat. L’Argentin est le premier attaquant de la Juventus a passé la barre des vingt-trois buts depuis David Trezeguet en 2006. Auréolé d’un titre de Capocannoniere avec trente-six buts, record sur une saison en Serie A, l’an dernier, le joueur de 29 ans n’en reste pas moins un buteur de classe mondiale. Même lors de son retour à Naples, où la pression était très intense, il est parvenu à dompter ses adversaires et marquer.


Les limites actuelles de Gonzalo Higuain sont claires. Ses deux uniques buts lors de matches à éliminations directes en C1 ont été inscrits contre le CSKA Moscou et Galatasaray. Pas deux cadors du football européen. Être décisif à l’arrivée des matches couperets face aux meilleures équipes de la planète est l’ultime palier à franchir pour faire de l’international argentin un buteur ultime. "J'espère que c'est la bonne année pour gagner la Ligue des champions, c'est pour cela que j'ai rejoint la Juventus", a lancé l’Argentin à l’UEFA avant le match aller contre le Barça. Pour que son désir devienne réalité, Gonzalo Higuain va devoir vaincre ses vieux démons et enfin devenir un joueur "clutch".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages