Barcelone - Lionel Messi revient sur la déroute face à Liverpool

Dans un entretien accordé à France Football, Lionel Messi a accepté de revenir sur ce match retour devenu mythique à Anfield Road...
Dans un entretien accordé à France Football, Lionel Messi a accepté de revenir sur ce match retour devenu mythique à Anfield Road...

Lundi soir, Lionel Messi est entré encore un peu plus dans l'histoire du football mondial. Insatiable, le joueur du FC Barcelone a en effet remporté le sixième Ballon d'Or de sa riche carrière, à Paris. Désormais seul recordman du nombre de récompenses remportées devant le Portugais Cristiano Ronaldo, l'Argentin avait pourtant été défait en demi-finale de Ligue des Champions la saison dernière face aux Reds de Liverpool, après une terrible désillusion. 

Lionel Messi : "Quand Cristiano Ronaldo a égalisé, ça m'a fait un peu mal"

Après une victoire 3-0 à l'aller, les Barcelonais s'étaient inclinés sur le score de 4-0 au match retour à Anfield. Une cruelle désillusion au terme d'un match retour historique, qui aurait pû coûter le Ballon d'Or à Lionel Messi, lui qui était en concurrence avec certains joueurs de Liverpool, tels que Sadio Mané, Virgil Van Dijk et Mohamed Salah. Dans les colonnes de France Football, le principal intéressé est justement revenu sur ce match si spécial, mettant en avant une déroute mentale.

"Les buts s'enchaînent sans qu'on arrive à réagir"

"Ils marquent d'entrée un but sur une erreur de notre part. Et là, la tête commence à travailler. Nous nous sommes remis à penser à ce qui s'était passé l'année d'avant (défaite à Rome 3-0 après avoir gagné 4-1 à l'aller, ndlr), exactement ce que nous ne voulions pas", explique d'abord la Pulga.  

"À ce moment-là, nous commençons à faire un blocage. L'équipe en face nous met la pression et nous n'arrivons pas à nous en sortir. Nous nous retrouvons à reculer, et les buts s'enchaînent sans qu'on arrive à réagir. Incroyable !", ajoute ensuite le maître à jouer du FC Barcelone, déjà vainqueur de la C1 à quatre reprises depuis le début de sa carrière et qui aura forcément à coeur d'en ajouter au moins une cinquième dans les prochaines années. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi