Barcelone - Malaise : La grosse prise de position de Koeman pour la nouvelle polémique !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ces derniers jours, Ronald Koeman n’a cessé de prendre la parole sur sa situation dans la presse néerlandaise et notamment sur l’avenir du FC Barcelone via ses pépites. En conférence de presse, l’entraîneur du Barça a justifié ses propos en qualifiant les jeunes de clé pour les objectifs sportifs à moyen et long terme au club culé.

Le FC Barcelone traverse une période particulièrement délicate sur le plan financier. À la mi-août, Joan Laporta a divulgué le bilan de l’audit financier demandé à la suite de son élection en mars dernier. Selon les chiffres divulgués par le président du FC Barcelone, la dette du Barça s’élève à plus de 1,3Md€. De quoi pousser le club catalan à dégraisser et à se séparer des gros salaires comme Lionel Messi et Antoine Griezmann notamment, tout en ne pouvant pas nommer un autre entraîneur. Bien qu’il souhaitait changer de coach, le président Laporta a finalement décidé de faire confiance à Ronald Koeman dont le contrat court jusqu’en juin prochain. Et une prolongation de contrat serait même d’actualité si ce dernier acceptait d’intégrer certains jeunes comme Riqui Puig notamment selon la presse espagnole. Néanmoins, le technicien néerlandais n’a pas du tout apprécié ces rumeurs comme il l’a fait savoir à Algemeen Dagblad. « Il y a deux semaines et demie, nous (ndlr avec Laporta) avons eu une conversation sur un nouveau contrat. Rien n'a été divulgué à la presse jusqu'à ce que le président ait une séance avec les journalistes mardi dernier au sujet de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles