Barcelone - Polémique : La guerre est déclarée entre le clan Laporta et Koeman !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les dernières sorties de Ronald Koeman ont mis le feu aux poudres. Plusieurs proches de Joan Laporta s'en sont pris à l'entraîneur du FC Barcelone ces dernières heures.

Le FC Barcelone se serait bien passé de cette nouvelle polémique, à quelques heures de son entrée en lice en Ligue des champions face au Bayern Munich. Tout a commencé lors d’un entretien de Ronald Koeman à NOS. L’entraîneur néerlandais est revenu sur sa relation avec Joan Laporta et a notamment évoqué de récentes tensions avec son président : « Ma relation avec Laporta s’est améliorée. Mais la semaine dernière, il s’est passé quelque chose que je considère comme néfaste. Il a suggéré que l’entraîneur ne dispose pas de tous les pouvoirs. Il a trop parlé. Cela peut se faire en privé. J'aime ça quand un président s'engage et pose aussi des questions. Seulement que cela ne devrait pas être dans la presse, c'était le problème ». Présent en conférence de presse ce lundi, le technicien a tenté d’éteindre ce début d’incendie : « Notre relation est bonne. S'il y a des choses, nous en parlons. Nous voulons le meilleur pour le club, ce qui est toujours la chose la plus importante. Je n'ai pas un seul problème avec le président et nous parlons de choses concernant le club. C'est une relation parfaite pour moi. Nous avons eu quelques petites choses, mais nous allons bien ». Mais une autre déclaration de Koeman a suscité de vives réactions en interne et mis le feu aux poudres. « Ce n'est pas seulement Pedri. Il y a quatre ou…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles