Baseball - MLB - MLB : les Toronto Blue Jays vont devoir se trouver un stade aux Etats-Unis pour la saison

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le gouvernement canadien a refusé samedi d'accorder aux Blue Jays une exemption aux règles de quarantaine pour la saison de MLB. Gros coup dur pour les Toronto Blue Jays. Le gouvernement canadien a rejeté samedi le projet de la MLB de jouer au Rogers Centre, le stade de la franchise de l'Ontario, au vu de l'expansion continue de l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis. Ce qui va obliger les Blue Jays à se trouver un camp de base de l'autre côté de la frontière pour la saison, qui doit démarrer le 23 juillet. La seule équipe canadienne de MLB espérait être exemptée des obligations de quatorzaine imposées à tous les voyageurs entrant dans le pays. Car en suivant cette règle, il lui serait impossible de revenir après avoir joué aux Etats-Unis, comme il serait impossible pour ses adversaires de venir jouer à Toronto en respectant le calendrier de la saison. « Sur la base des dernières données sanitaires disponibles, nous avons conclu que les voyages transfrontaliers requis pour la saison régulière de MLB ne protégeraient pas de manière adéquate la santé et la sécurité des Canadiens, a déclaré le ministre de l'Immigration canadien Marco Mendicino. En conséquence, le Canada n'émettra pas d'exemption d'intérêt national pour la saison régulière de MLB pour l'heure. » Mark Shapiro, le président des Blue Jays, a indiqué dans un communiqué que « le club respecte totalement la décision du gouvernement fédéral ». Il va maintenant devoir se trouver un nouveau stade très rapidement : le premier match « à domicile » de son équipe est programmé le 29 juillet. Les Blue Jays pourraient se rabattre sur leur base d'entraînement du printemps à Dunedin, en Floride, ou bien à Buffalo, où évolue leur équipe de Ligue mineure.