Basket - 3x3 - JO (F) - Laetitia Guapo, qualifiée en basket 3x3 pour les JO de Tokyo : « On le mérite »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les championnes d'Europe de 3x3 se sont qualifiées pour les JO de Tokyo lors du Tournoi de qualification olympique en Autriche, ce dimanche, mais pas l'équipe de France masculine. Les réactions de Laetitia Guapo, numéro 1 mondiale et Karim Souchu, entraîneur des Bleus. Laetitia Guapo, numéro 1 mondiale : « Je ne réalise pas encore. Demain, je m'en rendrai vraiment compte je pense. On mérite d'être qualifiée, on aurait dû être qualifié d'office (via le ranking), mais on a prouvé sur le terrain qu'on mérite d'être aux JO. Je suis trop fière de cette équipe, qu'on ait réussi à le faire. Pour aller aux JO, ça a été long et compliqué. On y a toujours pensé, à tout ce qu'on a fait depuis le début, à notre objectif, qu'on mérite. C'est ce qui nous a motivées. On ne pense pas encore à la suite, on profite un peu. On est en train d'écrire l'histoire du 3x3, la première équipe qui ira aux JO, c'est ouf !

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La défaite contre les États-Unis (lors du premier match du TQO), c'est une défaite certes, mais il ne faut pas oublier que ce sont de grosses joueuses, qui jouent en WNBA, en Euroligue. Ça nous a fait du bien pour être en alerte, ça nous a permis d'être focus sur le reste de la compétition. On s'est remises en question mais on s'est dit qu'on était notre pire adversaire : si on respecte notre identité défensive, rien ne pouvait nous arriver. » Karim Souchu, entraîneur de l'équipe de France, au sujet de la qualification des Bleues : « Il y avait une grosse pression, car l'équipe était attendue. On est vraiment trop contents, on ne réalise pas encore. Après notre premier match, la défaite contre les Américaines, avec 4 joueuses de WNBA, on s'est bien remobilisés et on est allés chercher la qualif' sur un dernier match contre le Japon, une équipe très forte, qu'on domine d'un point. On n'a pas douté et ça a soudé le groupe. Tout ça nous a rendus plus fort. En plus, on a changé un peu l'effectif (avec notamment l'arrivée de la rookie Soana Lucet). C'est la victoire d'un collectif, pas que les 4 qui étaient ici, tout le monde a contribué. C'est un groupe France solidaire. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au sujet de la non-qualification des Bleus : « Les gars ont failli créer l'exploit, il leur a manqué de l'expérience. On a récupéré des joueurs deux jours avant de partir à la compétition... Ce qu'ils ont fait, arriver dans les 4 premiers sur ce tournoi, c'est héroïque, ils sont allés au bout d'eux-mêmes. »