Basket - Amical - Les États-Unis dominent l'Argentine en match de préparation pour les Jeux de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après deux défaites face au Nigéria et l'Australie, les États-Unis se sont rassurés face à l'Argentine, ce mardi à Las Vegas (108-80). Kevin Durant a marqué 17 points lors d'une facile victoire (108-80) des États-Unis sur l'Argentine dans un match de préparation aux Jeux olympiques de Tokyo, mardi à Las Vegas, qui a rassuré les Américains après deux défaites consécutives contre le Nigéria et l'Australie. Les joueurs de Gregg Popovich, tenants du titre olympique, avaient été déstabilisés par les deux premiers revers de leur camp d'entraînement dans le Nevada. Ils se sont bien repris mardi et ont soigné leur démonstration de basket offensif face à des Argentins courageux mais limités, dans la salle du Mandalay Bay.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Durant, la star des Brooklyn Nets, a aussi pris six rebonds. Il n'a pas été le seul à briller car quatre autres joueurs américains ont été efficaces : Bradley Beal (17 pts), Zach LaVine (15), Damian Lillard (13, dont trois paniers à trois points) et Bam Adebayo (12 points en 18 minutes sur le parquet). Popovich : « Nous nous améliorons » « Nous avons joué avec plus d'intensité », a résumé Adebayo, alors que Popovich était rassuré par cette production plus constante de bout en bout : « Contre l'Australie, nous avions bien joué pendant la moitié du match, cette fois-ci nous avons maintenu un bon rythme pendant la totalité, ça montre que nous nous améliorons. » Côté argentin, le vétéran Luis Scola (41 ans), ancien joueur de la NBA, a marqué 16 points, Nicolas Laprovittola 13 et Facundo Campazzo 12. Les USA ont encore deux matches à jouer cette semaine pour finir leur camp d'entraînement : une revanche vendredi contre l'Australie puis un match de clôture dimanche contre l'Espagne avant de prendre l'avion pour le Japon.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles