Basket - Amical (F) - Valérie Garnier (sélectionneuse de l'équipe de France) : « On ne peut pas accepter de perdre 25 ballons »

·1 min de lecture

Si les Bleues étaient satisfaites de leur quatrième victoire en quatre matches de préparation à l'Euro (17-27 juin), mercredi face à l'Italie (70-53), elles savent que le nombre de balles encore perdues face à l'Italie pourrait s'avérer rédhibitoire une fois en compétition officielle. Valérie Garnier (sélectionneuse de l'équipe de France) :« C'est notre quatrième victoire, c'est un point positif. Les joueuses ont entendu ce que je leur avais dit. Mais on ne peut pas accepter de perdre 25 ballons, de tirer 20 fois de moins que l'Italie, de laisser 13 rebonds offensifs. Ce sont ces détails qui font les champions. On a beaucoup de talent, les adversaires vont plutôt venir nous chercher dans le défi physique. Il faut donc qu'on s'adapte aux conditions. Les passes rapprochées dans la raquette, ça passe en Championnat de France mais pas en match international. » Endy Miyem (intérieure et capitaine de l'équipe de France) : « C'est un bilan mitigé... positif. On a réussi à imposer un peu plus notre jeu, notre identité, mais il y a des choses qui ne vont pas. Avec 25 pertes de balles, on ne s'en sortira pas sur des compétitions internationales. Laisser autant de rebonds, ça peut aussi nous être fatal. Il va falloir qu'on s'attelle à gommer tout ça pour laisser le moins de munitions à l'adversaire. Après on tente des choses, on essaie de retrouver des automatismes. Valérie (Garnier) tente aussi des choses. C'est le moment pour faire ça. L'important c'est de rester concentrées sur les basiques : la défense, le rebond, contrôler le ballon. » lire aussi L'équipe de France reste invaincue