Basket - ASG LNB - Des primes maintenues pour les vainqueurs du All-Star Game LNB

·2 min de lecture

Comme en 2019, des primes seront distribuées à l'équipe victorieuse du All-Star Game LNB, mercredi soir à l'AccorArena. Un bonus financier introduit pour rehausser le niveau du match et qui a son importance pour les joueurs. En Betclic Élite, la quasi-totalité des effectifs sont en pause pour une semaine, à l'exception des Monégasques en Euroligue et des joueurs sélectionnés pour le All-Star Game, mercredi soir à l'AccorArena (à partir de 19 heures, sur BeIN Sports 1). Pour s'assurer que le match ne tourne pas à un concours de dunks et de tirs primés sans intérêt, une prime de 1500 euros sera distribuée à chaque joueur de l'équipe victorieuse, la sélection France ou Monde. Une somme doublée pour le MVP du match. Le dispositif avait été lancé en 2019, un an après le total de points astronomique de l'édition 2018 (153-147 pour les Français), très loin d'un match un minimum compétitif. « C'était une dérive inconsciente de la part des joueurs qui voulaient tellement faire le spectacle. Mais en 2019, j'ai le souvenir d'un match réussi grâce à tout le travail mis en place entre ces deux éditions », raconte Pascal Biojout, le producteur du All-Star Game. De l'argent et « un droit de chambrage » en jeu Il y a deux ans, la partie, accrochée, s'était terminée en prolongation par une victoire de l'équipe Monde (129-119) devant un public conquis. « Ce match sera différent de 2018, il y a un dispositif plus compétitif avec de l'argent en jeu et quand on est joueur pro, on aime bien ça », souriait Youssou Ndoye, le pivot sénégalais d'Orléans mardi. « On va essayer de gagner et au bout du compte, on veut cet argent ! Si le match est serré dans le dernier quart-temps, ça va devenir intéressant », rigolait John Roberson (Strasbourg), à ses côtés. Entre les deux équipes, la motivation ne sera pas que financière. « Il y a de l'argent en jeu mais aussi le droit de chambrer un peu », a glissé Nick Johnson. Si le meneur retrouve deux coéquipiers dans l'équipe Monde (Thomas Wimbush et Chris Horton), quatre Manceaux et quatre joueurs de Boulogne-Levallois sont répartis équitablement dans les deux sélections. Et les vainqueurs ne manqueront pas de rappeler le score du match à leurs coéquipiers. lire aussi Ismaël Kamagate, benjamin du All-Star Game, a changé de dimension avec Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles