Basket - Betclic Élite - Boulogne-Levallois fait plier Monaco en prolongation et conforte sa place de leader de Betclic Élite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme face au Real Madrid vendredi, Monaco s'est incliné dans sa salle, après prolongation, cette fois face à Boulogne-Levallois (106-115, a.p.), porté par Will Cummings. Les Metropolitans conservent la tête de Betclic Élite avec trois victoires d'avance sur leur dauphin. La mi-saison est à peine dépassée en Betclic Élite mais Vincent Collet et les Metropolitans filent vers la première place à l'issue de la phase régulière. En déplacement sur le parquet de son dauphin monégasque, Boulogne-Levallois a réussi le gros coup de cette 18e journée avec une victoire en prolongation (115-106). lire aussi Les résultats de Betclic Élite Privés de leur pivot Vincent Hunter (touché au dos), les « Métros » ont compensé par un effort collectif autour d'une incroyable réussite au tir en début de match. À la mi-temps, le leader du Championnat avait rentré 76 % de ses tirs (23 sur 30) et enfilait les tirs primés ouverts face à une défense monégasque aux abois (50-60, 20e). Cummings étincelant pour Boulogne-Levallois Quarante-huit heures après sa défaite en double prolongation contre le Real Madrid (84-90), la Roca Team avait les jambes lourdes mais s'en est remise à son patron pour revenir dans le match. Mike James a effacé ses mauvais souvenirs du vendredi soir (3 sur 19 au tir contre Madrid) avec un troisième quart-temps étincelant. Alternant tirs longue distance en première intention et caviars pour Donta Hall, l'ancien meneur du CSKA Moscou (23 points, 8 passes) a remis Monaco en tête (77-75, 29e).

Les deux meilleures équipes du début de saison ne se sont plus quittées dans un dernier quart-temps accroché. Après deux lancers francs de Danilo Andjusic pour égaliser (96-96, 39e), Boulogne-Levallois a eu une balle de match, manquée par Will Cummings dont le tir à une main est rentré puis ressorti du cercle. Un bémol minuscule sur la fantastique copie rendue par le meneur américain : 35 points et 10 passes décisives. Pas découragé, Cummings a remis le bleu de chauffe en prolongation quand Monaco s'est retrouvé privé de Mike James, sorti à deux minutes de la fin après une prise de bec avec Alpha Diallo. Cummings a planté le tir primé décisif (103-111, 44e) et après une dernière faute antisportive de Dwayne Bacon, les Métros ont pu respirer. Boulogne-Levallois (14 victoires) compte désormais trois victoires d'avance sur Monaco et deux autres poursuivants à 11 victoires : l'Asvel et Le Mans.

lire aussi Le classement de Betclic Élite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles