Basket - Betclic Élite - Boulogne-Levallois chute contre Roanne après 12 victoires d'affilée mais reste leader de Betclic Élite

·3 min de lecture

Après 12 victoires consécutives, Boulogne-Levallois s'est incliné face à Roanne (92-93) dans une fin de match folle dimanche après-midi. Les Metropolitans restent leaders devant Monaco, facile vainqueur du Portel (79-67).

Pas de 13e victoire consécutive en Championnat pour Boulogne-Levallois, battu à domicile par Roanne dans un match accroché de bout en bout (92-93). Dix-sept jours après son dernier match - le club, touché par le Covid, avait obtenu le report de son match au Portel le 27 décembre - les hommes de Vincent Collet sont tombés face à un adversaire en réussite de loin (12 sur 29, 41 %). Les Roannais ont eu le mérite de ne jamais lâcher, surtout quand les Metropolitans ont pris cinq points d'avance à moins d'une minute du buzzer final (92-87).

lire aussi
Les résultats

Alors qu'ils semblaient filer vers une nouvelle victoire, Keith Hornsby (23 points) et les siens ont inexplicablement perdu deux ballons consécutifs à 92-89, permettant à Loren Jackson (29 points) d'aller déposer le ballon dans le cercle à 3''5 de la sirène. Sur le dernier système mis en place, Tomer Ginat (17 points) a tenté sa chance de loin, sans toucher le panier.

« On savait qu'on allait perdre un jour, lâchait Vincent Collet, pas catastrophé par ce revers. Ce n'est pas le plus important, on savait que le match serait dangereux. C'était un match de reprise, nous n'avions pas joué depuis le 23 décembre, nous ne nous étions pas entraînés ensemble depuis mercredi. C'est la beauté de ce sport ce genre de renversement. »

Au classement, les Metropolitans restent confortablement en tête (12 victoires-2 défaites) devant Monaco (10-4) et chercheront à se relancer samedi prochain sur le parquet du Paris Basketball. Pour Roanne (11e, 7 victoires-8 défaites), ce succès de prestige met fin à une série de trois défaites.

« Les paysans que nous sommes sont venus trois fois à Paris, contre Paris, Nanterre et Levallois, et nous sommes revenus trois fois avec la victoire », exultait l'entraîneur Jean-Denys Choulet. Son équipe sera d'autant plus attendue pour son match de deuxième moitié de tableau contre Fos-sur-Mer (16e) vendredi.

lire aussi
Le classement

Monaco tranquille face au Portel, l'Asvel s'impose
Privée d'une revanche vendredi contre l'Asvel en Euroligue, l'AS Monaco a passé un dimanche tranquille sur la scène nationale. La Roca Team a facilement dominé Le Portel (79-67). Mike James (10 points) et ses coéquipiers ont créé l'écart dans le deuxième quart-temps face à la lanterne rouge du Championnat.

L'ESSM avait mieux commencé, alimentant Mouphtaou Yarou, dominateur à l'intérieur (14 points, 5 rebonds offensifs). Mais l'équipe d'Eric Girard, de retour sur le banc, s'est effondrée en multipliant les pertes de balle face à une défense monégasque retrouvée.

Les joueurs du Rocher ont plié le match à la mi-temps (50-31, 20e) avant de passer une seconde période tranquille, avec une réduction d'écart de l'ESSM en fin de match. Monaco reste deuxième derrière Boulogne-Levallois et tentera d'enchaîner en Euroligue, jeudi à Munich après le report de la réception de Kazan.

En déplacement à Cholet, l'Asvel a dû batailler pour repartir de la Meilleraie avec une victoire (90-85). Pour leur premier match depuis le 27 décembre, les joueurs de T.J. Parker ont fait la différence en fin de troisième quart-temps grâce à l'inévitable duo Chris Jones-Elie Okobo (36 points cumulés). Pour sa première avec Cholet, l'ancien meneur de Nanterre T.J. Campbell (16 points) a conquis son nouveau public.

Un de ses tirs primés suivi par un dunk de Yoann Makoundou en contre-attaque a permis aux Choletais de revenir à une possession (81-84, 38e). Mais l'Asvel a repris le fil de son match et Chris Jones a scellé la victoire des siens sur la ligne des lancers francs.

Limoges facile face au Paris Basket
Dans le dernier match de la soirée, Limoges s'est imposé à Beaublanc face au Paris Basketball (93-76). Mené de deux points à la pause (42-44, 20e), le CSP a répliqué par un cinglant 32-9 dans le troisième quart-temps, emmené par le poison C.J. Massinburg (32 points, 9 rebonds, 9 passes). Les Limougeauds reviennent sur Pau-Orthez, à la cinquième place, une victoire devant l'Asvel.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles