Basket - Betclic Élite - L'Asvel sans pitié pour Orléans en Betclic Élite

·2 min de lecture

Comme Monaco face à Paris (100-75), l'Asvel a livré un match sérieux dimanche face à Orléans (99-74) pour rester coleader de la Betclic Élite. Après Monaco net vainqueur de Paris (100-75), l'Asvel a rejoint Boulogne-Levallois dimanche en tête de la Betclic Élite après six journées. Les Villeurbannais ont très nettement dominé Orléans (99-74) dans des proportions similaires à la « Roca Team » face à l'autre lanterne rouge. C'est également la quatrième victoire d'affilée de l'Asvel en huit jours, et la dixième en treize matches entre Euroligue et Championnat de France depuis le 30 septembre, au bout d'un mois d'octobre au calendrier hyper dense. Un Chris Jones record Moins de quarante-huit heures après la victoire à Athènes face au Panathinaïkos (84-70), la première depuis vingt-cinq ans pour un club français, les champions de France n'ont pas eu besoin d'Élie Okobo (35 points en Grèce) pour forcer la décision. Le meilleur marqueur de l'Euroligue s'est contenté de deux paniers et quatorze minutes dimanche. En revanche, son compère Chris Jones a battu son record personnel en attaque avec 27 points en 21 minutes à 10 sur 12 aux tirs plus 5 passes décisives et un parfait 4 sur 4 à longue distance. C'est d'ailleurs une série de flèches à trois points qui a décroché Orléans, limité dans ses rotations par les absences de LaMonte Ulmer et Kevin Dinal, en fin de troisième quart-temps (80-61) alors que l'OLB s'était brièvement rapproché à dix longueurs (62-52). Antoine Diot (11 points, 7 passes) a également participé au festival collectif (12 sur 26 à trois points, 23 « assists » pour 7 balles perdues) et à l'écart avant que TJ Parker n'associe le meneur international à deux joueurs de 17 ans - Victor Wembanyama (6 points, 8 rebonds, 5 contres mais 0 sur 6 à 6,75m) et l'arrière-ailier Kymany Houinsou - et un de 19 ans, le meneur Matthew Strazel (9 points, 4 passes). Semaine et soirée parfaites donc pour l'Asvel qui a pu reposer Youssoupha Fall, William Howard et Dylan Osetkowski avant la venue de Kazan, jeudi à l'Astroballe, et un déplacement samedi à Paris. Orléans et Youssou Ndoye (22 pts, 9 rebonds) enchaînent, eux, mardi par un autre déplacement difficile à Strasbourg (match en retard). lire aussi Les résultats de la 6e journée de Betclic Elite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles