Basket - Betclic Élite - Le Mans chute à Cholet, Dijon sombre à Limoges, Nanterre s'incline à Orléans

·4 min de lecture

Dans une soirée à suspens sur la plupart des parquets de Betclic Élite, plusieurs favoris ont chuté à l'extérieur, à l'image du Mans dans son derby, à Cholet (88-94), Nanterre sur le parquet de la lanterne rouge orléanaise (81-95 a.p.). Dijon n'a jamais existé à Beaublanc contre Limoges (57-82). Toutes les équipes évoluant à domicile dans cette septième journée de Championnat se sont imposées, notamment les mal classées, à l'image d'Orléans, Cholet ou Limoges. lire aussi Les résultats de la 7e journée Orléans-Nanterre : 95-81 (a.p.) Co-lanterne rouge de l'élite avec Paris (une victoire en six matches avant samedi), qui a créé la plus grosse surprise de la soirée en dominant l'Asvel (82-79), Orléans a renoué avec la victoire contre Nanterre grâce à... deux anciens joueurs de la JSF. L'impressionnant abattage du meneur Chris Warren (27 points, 6/7 à 3 points, une flopée de tirs décisifs en fin de temps réglementaire puis ceux permettant de creuser l'écart en prolongation, 9 passes), et de l'intérieur Youssou Ndoye (11/17 au tir, 26 points, 8 rebonds), ont fait la différence et offert leur second succès aux hommes de Germain Castano. Nanterre s'est accroché grâce à Chris Horton (20 points) et Tom Wimbush (17), mais voit son bilan passer dans le négatif (3 victoires - 4 défaites).

lire aussi Le classement Limoges-Dijon : 82-57 Après sa déroute à Malaga en ligue des champions lundi (54-83), Dijon a vécu une soirée identique à Beaublanc, concassé par Limoges, qui le rejoint au classement (3-4, 9e). Face à CJ Massinburg (24 points, 3/4 à 3 points, 6 rebonds) et Nicolas Lang (16 points), la JDA n'a jamais existé, tenue à 23 points en seconde mi-temps, maladroite (36 % au tir), dominée dans le jeu collectif et l'intensité. Le finaliste de Betclic Élite, chez qui David Holston et Gavin Ware (19 et 13 points) ont marqué plus de la moitié des points de l'équipe, recevra ensuite Champagne Basket puis Orléans. Cholet-Le Mans : 94-88 Fessé à Roanne (81-105) après s'être imposé à Limoges (91-79), un Cholet cyclothymique voulait rebondir face aux plus stables Manceaux. Les hommes de Laurent Vila ont empoché le derby de l'Ouest grâce à une première mi-temps euphorique (59-51), un collectif huilé (25 passes) et une bonne gestion au retour des vestiaires, autour de Dominic Artis (21 points) et Darrin Govens (16 points, 10 passes). Cunningham (19 points, 8 rebonds), Narrace (18 points) et Thomas (12 et 9) se sont distingués côté sarthois. Cholet enregistre un troisième succès (3-4), son premier à domicile, Le Mans un troisième revers (4-3).

Strasbourg-Roanne : 93-88 Dans une rencontre indécise, Strasbourg a fait respecter la logique face à Roanne et reste calé dans le peloton de tête, à égalité avec l'Asvel (5 victoires - 2 défaites), derrière Boulogne-Levallois (6-1) et Monaco (5-1). Dans son malheur, l'entraîneur de la Chorale Jean-Denys Choulet, qui a fait trembler la SIG, trouvera peut-être un élément positif : c'est un joueur qu'il avait lui-même mis sous les projecteurs, et mené au titre avec Chalon en 2017, John Roberson (27 points, 7/12 à 3 points, 5 passes), qui a renversé les siens. Côté roannais, c'est une autre pépite dénichée par le même Choulet, son meneur de poche Loren Jackson (19 points), qui a mené la résistance. Roanne reste dans le dernier wagon (2-5), à égalité avec Paris, Orléans et Le Portel.

Pau-Lacq-Orthez - Fos-sur-Mer : 76-74 Face à un promu décomplexé qui restait sur trois victoires en quatre matches, Pau, mené de neuf points (57-66, 34e), s'est appuyé sur Brandon Jefferson (25 points, 5 passes) et Vitalis Chikoko (11 points, 9 rebonds) pour arracher la victoire. De quoi survivre à une sale soirée au shoot longue distance, dont les hommes d'Eric Bartecheky ont abusé (32 de leurs 55 shoots, 8 convertis). Pau (4-3) reste dans le top 8 (5e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles