Basket - Betclic Élite - Paris Basketball crée la surprise et bat l'Asvel en Betclic Elite

·2 min de lecture

Dans une halle Carpentier en feu, le Paris Basketball a battu l'Asvel (82-79). Les Parisiens, qui ne comptaient qu'une victoire, ont fait chuter un des favoris de Betclic Elite et respirent un peu mieux. Alors que l'Asvel semblait inarrêtable en ce début de saison, signant notamment des brillantes performances en Euroligue (victoires sur l'Efes Istanbul, le CSKA Moscou, le Panathinaïkos...), les hommes de TJ Parker ont concédé une défaite surprenante samedi dans une halle Carpentier en fusion, face au Paris Basketball (82-79). Même si Elie Okobo, l'ancien des Suns de Phoenix, a terminé meilleur marqueur (24 pts, 3/5 à 3 points), ce sont bien les Parisiens, portés par leur duo d'arrières Kyle Allman (21 points à 7/12, 8 rebonds et 4 passes) - Juhann Begarin (15 points à 5/9 et 6 rebonds) qui ont su sortir vainqueurs d'un duel suffocant jusqu'au bout.

lire aussi Le classement de Betclic Elite Sous les yeux des deux Américains, David Kahn et Eric Schwartz, qui pilotent le projet du Paris Basketball, le club de la capitale, né il y a à peine trois ans, a enregistré une victoire référence. « Une vitrine », dira même son coach Jean-Christophe Prat, ému. Devant un parterre de guests et de recruteurs NBA venus contempler les dernières pépites issues de l'inépuisable vivier français, le pivot parisien Ismaël Kamagaté (2,11 m, 20 ans) a volé la vedette (16 points, 2 rebonds, 4 balles perdues, 1 contre décisif sur Charles Kahudi en fin de match), le temps d'une soirée, au phénomène villeurbannais Victor Wembanyama (2,19 m, 17 ans), auteur de 7 points et 3 rebonds en 14 minutes, mais aussi de 6 balles perdues.

Dominateurs dans l'intensité et au rebond, plus rigoureux (8 balles perdues contre 15 à l'Asvel), les Parisiens, un moment distancés de neuf longueurs en première mi-temps, ont ensuite fait la course en tête au retour du vestiaire et résisté aux assauts villeurbannais. Avec cette défaite, avant le match de Monaco à Bourg dimanche, l'Asvel est 3e ex aequo. Paris reste en queue de peloton (2-5) avec Le Portel, Roanne et Orléans, vainqueur de Nanterre samedi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles