Basket - Betclic Élite - La sélection monde remporte le All-Star Game 2021 de la LNB

·3 min de lecture

Le match des étoiles a donné lieu à une rencontre disputée, remportée en prolongation par la sélection des All-Stars Monde, ce mercredi à l'Accor Arena (111-110). La sélection française, qui avait arraché la prolongation grâce à Élie Okobo, a manqué le tir de la victoire. Comme en 2019, il y a eu match. Alors que les spectateurs se sont longtemps plaints du manque d'enjeu et d'engagement lors du All-Star Game, rencontre opposant les meilleurs joueurs du Championnat de France, les deux dernières éditions (évènement annulé en 2020 à cause du Covid-19) du match des étoiles se sont décidées en prolongation. Il y a deux ans, Damien Inglis avait permis aux Français d'égaliser in extremis, mais son équipe avait fini par s'incliner.

Rebelote cette année : cette fois, c'est Élie Okobo qui a joué les sauveurs, envoyant la rencontre en prolongation après un énorme tir à 3 points réussi à deux secondes du buzzer faisant exploser l'AccorArena de Paris. Mais ce sont les meilleurs étrangers de Betclic Élite qui sont sortis victorieux des cinq minutes supplémentaires (111-110). Okobo, encore lui, a eu le tir de la gagne mais l'a manqué de peu, puis Chris Horton a nettoyé le cercle et sécurisé le rebond. Meilleur marqueur de la rencontre (22 points), le meneur américain de Gravelines Brandon Taylor est élu MVP de la rencontre. lire aussi Le boxscore de la rencontre Bibbins, Bamforth et Affo Mama rois des concours La soirée a été, comme le veut la tradition, animée par les trois concours spécifiques : meneurs, trois points et dunks. Sur le parcours "technique", l'Américain de Pau-Lacq-Orthez Justin Bibbins s'est illustré en dominant en finale le Roannais Loren Jackson, bien aidé par son adresse à trois points qui lui a permis d'achever la troisième manche en sa faveur (2-1).

Le concours des shooteurs a sacré... un invité de dernière minute à l'événement : le Manceau Scott Bamforth, appelé pour remplacer Nicolas Lang, blessé (cheville), s'est fendu d'un immense 19 sur 25 derrière la ligne longue distance.

Enfin, côté hauteur, Dylan Affo Mama, pensionnaire de Pro B (Tours), a été le plus original - il a notamment passé un dunk en sautant au-dessus d'une moto, masque de Spiderman sur la tête - et a donc été "récompensé" par le public, qui avait la lourde tâche de départager les concurrents à l'applaudimètre.


Il faut d'ailleurs noter que l'enceinte parisienne affichait complet (quelque 16 000 spectateurs), après avoir été épargnée par les mesures gouvernementales de limitation de jauges, qui ne seront appliquées que début 2022. Le basket français a donc vécu son dernier rendez-vous le plus excitant avant un long moment. lire aussi Toute l'actu du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles