Basket - Bleus - Vincent Collet apprécie le choix d'Evan Fournier de jouer l'Euro 2017

L'Equipe.fr
Le sélectionneur des Bleus Vincent Collet et le DTN Patrick Beesley ont évoqué mercredi les cas Evan Fournier, Nicolas Batum et Rudy Gobert en conférence de presse.

Le sélectionneur des Bleus Vincent Collet et le DTN Patrick Beesley ont évoqué mercredi les cas Evan Fournier, Nicolas Batum et Rudy Gobert en conférence de presse.Absent aux Jeux Olympiques de Rio malgré son statut de meilleur marqueur français de NBA, Evan Fournier (40 sél.), longtemps hésitant et échaudé par son éviction, a finalement annoncé par téléphone à son sélectionneur Vincent Collet qu'il se rendait disponible pour l'Euro (31 août-17 septembre). Avec le forfait annoncé de Nicolas Batum et la retraite internationale de Mickaël Gelabale, l'arrière du Magic d'Orlando prétendra à une place de titulaire dans le cinq tricolore en Finlande et en Turquie.«Le point positif, c'est qu'il est totalement mobilisé et motivé pour venir jouer, s'est réjoui Collet mercredi lors de la présentation du projet "Team France" au siège de la FFBB. Et même si pour des raisons de timing, il n'a pas encore signé la charte, il est prêt à s'engager. On s'est expliqué très rapidement, il ne souhaitait pas revenir sur le passé. Je lui ai dit que j'assumais ma décision, il n'était pas question de trahison mais simplement d'un choix de sélectionneur. On est dans une nouvelle aventure dans laquelle il a tout à fait sa place, j'ai accueilli avec beaucoup de bonheur le fait qu'il soit à nouveau déterminé pour jouer en équipe de France.»Fournier a «envie de tout dégommer»Collet «déçu» mais compréhensif au sujet de BatumRécemment reconduit à son poste jusqu'en 2020, le sélectionneur des Bleus s'est par ailleurs dit «déçu» par le choix de Nicolas Batum (Charlotte, 125 sél.) de renoncer à ce même Euro. Mais il le comprend. «Batum a fait huit campagnes consécutives, il est le seul joueur dans ce cas avec Boris Diaw, a ainsi rappelé Collet. Les raisons qu'il a invoquées, l'usure, je les entends. J'aurais aimé qu'il soit là, mais ça ne remet pas en cause l'éthique de la charte. Nicolas a dit qu'il était prêt à revenir en équipe de France dès l'année prochaine.»Quant à Rudy Gobert (48 sél.), révélé à lors de la dernière Coupe du monde mais forfait à Rio et encore engagé en play-offs avec le Jazz, la Fédération est dans l'attente. «J'ai eu de longs entretiens avec son manager général, Dennis Lindsey, a répondu Beesley mercredi. Vous connaissez très bien la philosophie des dirigeants de la NBA, on ne s'engage jamais. On a réaffirmé la place de Rudy en équipe de France et notre volonté de travailler en totale collaboration avec le staff de Utah. Il y a eu cette blessure (entorse du genou gauche lors du match 1 contre les Clippers), on verra quand la saison sera finie quel sera leur positionnement.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages