Basket - Coupe (F) - Julie Allemand (Montpellier) : « Je me suis posé des questions »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

MVP de la finale de la Coupe de France remportée sur le fil (75-74) contre les Flammes Carolo de Charlevilles-Mézières ce samedi, la meneuse de Lattes-Montpellier, Julie Allemand, a avoué avoir douté durant la rencontre. Julie Allemand (meneuse de Lattes - Montpellier, qui a remporté la Coupe de France contre Charleville-Mézières (75-74)): « Je suis K.-O.. On a tout donné. ce n'était pas notre meilleur basket, mais on s'en fout. Oui, ça a été un gros match. Il y a eu des moments où j'ai commencé à douter, j'ai senti que leur banc était plus présent. Par moments, je me suis posé beaucoup de questions dans ma tête, car j'étais aussi très fatiguée ». Thibaut Petit (entraîneur de Lattes - Montpellier) : « C'était une belle finale ici, à Bercy, face à une très belle équipe de Charleville. Notre début de troisième quart aurait pu nous coûter très cher, on rate énormément d'options ouvertes. Mais avec le caractère, on est revenues. Sur la dernière possession, je ne voulais surtout pas voir Turner shooter à trois points. Et notre dernière défense s'est bien déroulée. Je dis bravo à toute mon équipe. » Amel Bouderra (meneuse de Charleville-Mézières) : « Il y a de la déception. Sans Endy (Miyem), avec Christelle (Diallo) sur une jambe, qui a joué quand même, on a tout donné. On s'est battues jusqu'au bout. Je suis si déçue de mourir comme ça. » Romuald Yernaux (entraîneur de Charleville-Mézières) : « C'était une belle finale, nourrie de belles valeurs humaines. On a poussé Montpellier, avec des filles qui ont tout donné. Il y a de la frustration de finir comme ça sans avoir pris un tir. »