Basket - Disparition - Jean Bayle-Lespitau, premier président de la Ligue nationale de basket (LNB), est mort

·2 min de lecture

Jean Bayle-Lespitau, premier président de la Ligue nationale de basket (LNB), est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à 92 ans. Il a grandement contribué à la progression de la professionnalisation du basket français. Il avait été un des grands artisans de la structuration et de la modernisation du basket professionnel français. Jean Bayle-Lespitau, né en 1929, est décédé des suites d'une longue maladie, mercredi dans la nuit, à la clinique de la Porte Verte de Versailles, où il était hospitalisé depuis un mois. Palois et Béarnais de coeur et d'origine, Jean Bayle-Lespitau était arrivé à la présidence du basket professionnel en 1987, à la tête de ce qui était alors le nouveau Comité des clubs de haut niveau (CCHN), qui avait pour mission l'organisation du championnat de France de basket-ball pro dans le cadre d'une délégation de pouvoir accordée par la FFBB. En 1990, cette entité devenait la Ligue nationale de basket (LNB), dont il sera le président jusqu'en 1999. Il accordait une grande importance à la professionnalisation des clubs et des joueurs, ayant déjà travaillé sur ces dossiers, en 1985, quand il avait pris la présidence de la Commission exécutive du haut niveau de la Fédération française de basket. Cette commission était chargée d'élaborer un statut du joueur professionnel en conformité avec le Code du Travail. Il fera également avancer les clubs vers le contrôle de gestion, en renforçant statutairement l'arsenal de la lutte contre la mauvaise gestion. Actif sur le front européen Il était très actif aussi sur le front européen, puisqu'il sera en 1991, l'un des cofondateurs de l'Union des ligues européennes de basket-ball (ULEB). Pierre Seillant, proche de Jean Bayle-Lespitau « C'était quelqu'un, un grand commis de l'État, comme on dit » Pierre Seillant (91 ans), le dirigeant emblématique et historique de l'Elan Béarnais Pau-Orthez fut un de ses compagnons de route dans cette aventure vers la professionnalisation. Et les deux hommes étaient restés étroitement en contact. « On s'appelait régulièrement, et je l'ai eu il y a un mois, pour la dernière fois. On se rapprochait par nos origines, et Jean était aussi un proche de l'ancien maire de Pau, André Labarrère. En 1987, on était quatre avec Jean-Claude Biojout, Alain Pelletier, Jean Bayle-Lespitau et moi-même, à l'origine de cette Ligue et des projets pour la faire grandir », se souvient l'ex-président de l'Elan. « On n'a pas toujours été d'accord sur tout, mais j'ai de très bons souvenirs avec lui et on était restés liés », dit encore Seillant qui rend hommage à un homme brillant, ex-directeur financier au Crédit Agricole. « C'était quelqu'un, un grand commis de l'État, comme on dit. » L'Équipe présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Jean Bayle-Lespitau.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles