Basket - Euro (F) - Euro : l'Espagne doit disputer un barrage

·2 min de lecture

Malgré sa large victoire sur la Slovaquie (93-61), dimanche à Valence, l'Espagne, tenante de l'Euro, se retrouve dans la partie de tableau la plus compliquée avec un barrage à jouer dès lundi face au Monténégro. Cela aurait pu finir par un de ces coups de Trafalgar dont les équipes espagnoles ont parfois le secret. Avant même de jouer dimanche, l'équipe d'Espagne savait, parce que la Biélorussie venait de battre la Suède (78-54), qu'elle ne pouvait plus être éliminée dès le premier tour et qu'elle ne pouvait plus non plus finir première du groupe A, ce qui lui aurait permis d'éviter un barrage. lire aussi Les Bleues filent en quarts de finale Ne lui restait plus qu'à savoir si elle terminerait deuxième ou troisième de sa poule, sachant que la troisième place, paradoxalement, pouvait être plus avantageuse avec potentiellement un quart revanche face aux Biélorusses, plutôt que face aux redoutables Serbes. Mais Asta Ndour et ses coéquipières n'ont pas joué à moitié et ont bouclé le premier tour en écrasant la Slovaquie (93-61).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce résultat fait, par ricochets, les affaires de la France, qui est assurée d'éviter ses trois plus sérieux outsiders jusqu'à la finale. Il place les Espagnoles, doubles tenantes du titre, sur un chemin escarpé avec un barrage à jouer dès lundi face au Monténégro (à 21h à Valence), plus potentiellement un quart face aux Serbes et une demie face aux Belges. Ces dernières n'auront, elles-mêmes, pas un quart évident à jouer puisque ce sera face au vainqueur de Russie-Slovénie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles