Basket - Euro (F) - La France démarre fort l'Euro et écrase la Croatie

·2 min de lecture

Les Bleues ont pris la mesure de Croates limitées à l'intérieur (105-63), jeudi à Strasbourg, malgré la rapide sortie sur blessure d'Olivia Epoupa. Elles affronteront la République tchèque vendredi (20h45). Contrairement aux Belges et aux Espagnoles, les autres candidates au titre, les Bleues n'ont pas trébuché pour leur entrée en lice dans l'Euro. Mieux que ça, elles ont écrasé les Croates (105-63), dépassant la barre des 100 points pour la première fois depuis deux ans et un succès en amical face à l'Ukraine (107-75). Ce qui n'est guère une surprise vu le faible pedigree de cet adversaire, non qualifié pour les deux derniers Euros et qui n'a jamais battu la France en treize duels. lire aussi Le groupe de la France Le déficit était particulièrement flagrant à l'intérieur, où la France aligne peut-être la meilleure raquette de son histoire alors que la Croatie était privée de sa pivot titulaire, Marija Rezan. Ce qui s'est traduit par un écart abyssal aux rebonds (54 à 22) et les 49 points cumulés du trio Miyem (18 points en 17') - Sandrine Gruda (16 points en 18') - Alexia Chartereau (15 points en 21').

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans ce contexte, l'écart n'est resté serré qu'un quart-temps (26-25), le temps pour les Bleues de digérer la sortie dès la deuxième minute de leur meneuse titulaire Olivia Epoupa, victime d'une entorse d'une cheville alors qu'elle pénétrait dans la raquette en transition. La future joueuse de Montpellier n'est plus revenue en jeu et a laissé les rênes à Alix Duchet (2 points, 6 passes en 21'), la seule autre meneuse de l'effectif puisque Valérie Garnier n'a pas conservé Marine Fauthoux. lire aussi Sandrine Gruda, quinze ans au sommet « On retrouvera Olivia sur les terrains, peut-être pas demain car elle va passer des examens », a déclaré la sélectionneuse sur Canal+ à la pause avant qu'Epoupa ne revienne sur le banc et que les Françaises ne s'échappent dans une seconde mi-temps marquée par une forte agressivité défensive (23 points encaissés en 20 minutes). De quoi monter en régime avant d'affronter la République tchèque, qui s'annonce plus coriace pour avoir perdu de peu face à la Russie (73-69). lire aussi Toute l'actualité du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles