Basket - Euro F (Q) - Les Bleues se ressaisissent et dominent la Lituanie en match de qualification pour l'Euro 2023

·2 min de lecture

Trois jours après une lourde défaite en Ukraine (90-71), l'équipe de France a remporté sa première victoire dans les qualifications de l'Euro 2023 en surclassant la Lituanie, dimanche à Villeneuve d'Ascq (83-56). Jean-Aimé Toupane a ouvert son compteur de victoires en tant que sélectionneur de l'équipe de France. Cela n'efface pas complètement une première ratée, jeudi en Ukraine (90-71), mais remet un peu d'ordre dans la maison et accrédite la thèse du faux départ sans trop de conséquences. lire aussi Comment les Bleues voient le discours et la méthode du nouveau sélectionneur Jean-Aimé Toupane Le succès obtenu dimanche face à Lituanie (83-56), devant un fervent public nordiste, permet aux Françaises de figurer à la deuxième place du groupe B derrière l'Ukraine, qui reste invaincue grâce à son succès en Finlande (77-71). Elles joueront leur match suivant dans les qualifications à l'Euro 2023* dans plus d'un an - oui oui -, le 24 novembre 2022 à domicile face à la Finlande. Mode d'emploi de la qualification à l'Euro 2023 * Le premier de chaque groupe et quatre des dix meilleures deuxièmes seront qualifiés pour l'Euro 2023 en Israël et en Slovénie. L'équipe de France, qui reste sur sept podiums à l'Euro (1 médaille d'or, 5 d'argent, 1 de bronze), n'a plus manqué une édition de l'épreuve depuis 1997. La Lituanie a tenu le rythme durant huit minutes (15-15) avant de subir la montée en pression défensive des Françaises, qui ont passé la barre des dix points d'avance au milieu du deuxième quart-temps (31-20, 15e) sur un panier de Sarah Michel (8 points et 5 interceptions) après une passe décisive de Marine Johannes (13 points, deuxième scoreuse derrière Gabby Williams, 14 points). 31 Le nombre colossal de balles perdues par les Lituaniennes. Ce qui a notamment permis aux Bleues de marquer 23 points en contre-attaque. Michel (qui n'était pas sur la feuille de match jeudi) avait justement remplacé Johannes dans le cinq de départ, le seul changement par rapport au match de Minsk. Ce qui a permis d'apporter du liant d'entrée et de faire de Johannes le booster d'un banc nettement supérieur (45 points à 13). Ce large succès face à une sélection que l'équipe de France bat 80 % du temps (18 victoires en 23 confrontations) fait du bien. Mais il demande fatalement confirmation lors de la prochaine sortie des Bleues, laquelle aura un enjeu bien supérieur puisqu'il s'agira du tournoi de qualification à la Coupe du monde 2022, disputé du 10 au 13 février prochain. Sans droit à l'erreur cette fois. lire aussi Toute l'actualité du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles