Basket - Eurocoupe (H) - Bourg-en-Bresse chute pour sa première en Eurocoupe contre Venise

·2 min de lecture

Aphones offensivement, des Bressans diminués n'ont pas tenu le choc face aux Italiens de Venise pour leur première en Eurocoupe, mercredi soir (62-73). Après une première participation à l'Eurocoupe, mais à huis clos, l'an passé, Bourg attendait beaucoup de sa première à domicile, devant son public, sur la scène européenne. Mais diminués, notamment par les absences de CJ Harris et de Maxime Courby, les hommes de Laurent Legname, qui avaient subi leur première défaite de la saison samedi à domicile face à Nanterre, ont connu une nouvelle déconvenue, cette fois face à Venise (62-73).

Totalement aphones offensivement, les Bressans n'ont remporté aucun des quatre quart-temps, et ont été pénalisés, notamment, par trop de ballons égarés (16), et une grosse maladresse à longue distance (6/21 dont un 1/7 pour le seul Rasheed Sulaimon). Le duo international Axel Julien (32 minutes pour 5 points, 7 passes, après avoir inscrit 30 points contre Nanterre) - Alexandre Chassang (7 points, 8 rebonds) n'a pas été opérant, tandis que le revenant Pierre Pelos, blessé contre Nanterre, a compilé 10 points et 5 rebonds en 13 minutes. 4/21 à 2 points à la pause Vite distancé par les Italiens, emmenés par Mitchell Watt (16 points, 12 rebonds), Bourg affichait, à la mi-temps, l'effrayante statistique de 4 sur 21 à deux points. Malgré un sursaut en fin de rencontre pour recoller à six longueurs (56-62), la Jeu partait de trop loin. Mitchell Watt (16 pts, 12 rebonds) et les Italiens enfoncent le clou pour prendre 16 longueurs d'avance au coeur du troisième quart (32-48, 26e). Bourg se rendra à Ljubljana mercredi prochain pour le compte de la seconde journée d'Eurocoupe. lire aussi Classement et résultats de l'Eurocoupe (H)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles