Basket - Eurocoupe (H) - Eurocoupe : Kerem Kanter (Joventut Badalone) ne jouera pas à Istanbul, de peur d'être arrêté

L'Equipe.fr
L’Equipe

Kerem Kanter, l'intérieur turc de la Joventut Badalone, ne se rendra pas à Istanbul, mercredi prochain en Eurocoupe. Il redoute une arrestation par le pouvoir turc, son frère Enes étant un opposant très médiatique de celui-ci. Kerem Kanter, le joueur turc de la Joventut Badalone, engagé cette saison en Eurocoupe (dans la même poule que Nanterre), a décidé de ne pas se rendre dans son pays natal, pour le match de mercredi prochain face au Darussafaka Istanbul. Kanter craint en effet d'être arrêté par le pouvoir turc. La raison ? Enes Kanter, son frère aîné, qui évolue avec les Boston Celtics en NBA, est un virulent opposant à Recep Tayyip Erdogan, l'actuel président de la Turquie. Et, même s'il est très éloigné du combat politique que mène son frère, Kerem Kanter redoute d'en payer les conséquences. « Je présente mes excuses aux fans de basket en Turquie, qui voulaient me voir revenir dans ma ville natale », a-t-il déclaré sur son compte Twitter. Enes Kanter : « La Turquie est une dictature »
Enes Kanter n'a pas manqué de réagir à cette décision, s'exprimant lui aussi sur son compte Twitter : « C'est tellement pathétique ! (...) Kerem est une des personnes les plus innocentes et les plus gentilles sur terre, et voilà le traitement qu'il reçoit du régime du dictateur Erdogan. Honte à vous, @RTErdogan (le compte twitter du président Erdogan). »

L'Eurocoupe 2019-2020

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi