Basket - Euroligue (F) - Euroligue : Lattes-Montpellier domine Gdynia à l'énergie

L'Equipe.fr
L’Equipe

Poussées dans leurs retranchements par Gdynia ce mercredi soir, les Lattoises ont conservé leur lucidité pour signer un sixième succès (85-79) qui les conforte à la deuxième place de ce groupe B. La qualification est en vue. La belle aventure européenne du BLMA se poursuit avec ce sixième succès (85-79) en Euroligue, ce mercredi face à Gdynia (Pologne) qui ouvre de nouvelles perspectives à un ensemble calé à la deuxième place du groupe B et plus que jamais concerné par la qualification. Privé de Diandra Tchatchouang, freinée par une légère entorse de la cheville droite, l'ensemble héraultais a dominé les Polonaises de Gdynia à l'énergie, sans avoir eu la même maîtrise qu'à Sopron en fin d'année dernière (77-73). Groupe B : calendrier/résultats/classement Mais avec beaucoup d'entrain et quelques coups d'accélérateur de Samy Whitcomb, véritable poison en défense (5 interceptions) et surtout la robustesse de Stephanie Mavunga (30 points, 6 rebonds, 3 contres) ou le dynamisme de Gabby Williams, décisive dans le dernier quart (12 points). Moins adroites, dominées au rebond, les filles de Thibault Petit l'ont finalement emporté en défense, et avec une bonne gestion des temps forts comme des temps faibles. Apathiques, les Lattoises sont pourtant très mal entrées dans ce match, prises de vitesse, très maladroites, bien trop permissives en défense. Un temps décramponnées (4-13, 4e), elles sont revenus à deux points à la fin du premier quart, dans le sillage de l'inévitable Stephanie Mavunga (9 pts, 4 rbds dans le premier quart), avant de prendre enfin la mesure des Polonaises grâce à Sami Whitcomb et Ornella Bankole efficaces à trois points. Toute l'actu basket À la pause, elles comptaient ainsi cinq points d'avance, et pouvaient s'estimer heureuses tant elles avaient été empruntées. L'écart est monté à sept points en seconde période (62-55, 30e) grâce à une adresse retrouvée à trois points et à une défense étouffante, même si l'ancienne Lyonnaise Allen Bec (23 points), et surtout Barbora Balintova (21 points) sont parvenues à créer quelques failles. Ce sont elles qui ont permis à Gdynia de se rapprocher (70-67, 36e), pas suffisamment pour priver le BLMA de son sixième succès.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi