Basket - Euroligue (H) - Antoine Diot, après la défaite de l'Asvel à Berlin : « Elle est dure celle-là »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le meneur de l'Asvel était particulièrement touché par la défaite de son équipe, à deux secondes du buzzer, sur le parquet de l'ALBA Berlin mercredi soir (76-75). Antoine Diot, meneur de l'Asvel, battue à Berlin (76-75) : C'est difficile à encaisser. On est devant tout le match et on leur donne des munitions. C'est pas payé, on fait les efforts défensifs, en attaque on essaye de bouger le ballon... C'est dur. Elle est dure celle-là. C'est l'Euroligue, on sait qu'on peut avoir des mauvaises passes mais ce sont des matches qu'on pouvait prendre je pense. Il faut rebondir. On va récupérer, on va travailler, c'est important, et on va repartir de l'avant. lire aussi Le classement T.J. Parker, entraîneur de l'Asvel: On a contrôlé tout le match et on ne gagne toujours pas. On a pourtant bien joué au basket, c'est ce qu'on doit retenir. Quand la pression est montée, on a eu du mal à bouger le ballon. Sur la fin de match, on doit défendre mieux que ça. 26 points encaissés dans le dernier quart, c'est trop. Mouss (Fall) est une grosse partie de notre équipe. Mais tout le monde doit être prêt à jouer.