Basket - Euroligue (H) - Ergin Ataman (Efes Istanbul) : « Un basket parfait... pendant trois quarts-temps »

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'entraîneur d'Efes Istanbul Ergin Ataman, satisfait des trois quarts de la prestation de ses joueurs, qualifiés in extremis contre le CSKA Moscou (89-86), exhortait son équipe à réaliser un match plein en finale, dimanche. Ergin Ataman (coach d'Efes Istanbul, vainqueur du CSKA Moscou vendredi (89-86) en demi-finale de l'Euroligue) : « On a joué notre jeu pendant trois quarts-temps, un basket parfait, avec une défense extrêmement bonne. La balle bougeait en attaque, le jeu était bien organisé. On trouvait les scoreurs sur les pick and roll. Mais c'est dur de jouer tout un match à ce niveau. Et dans le dernier quart, on a fait des erreurs incroyables. Le CSKA a changé son système d'attaque, jouant surtout l'isolation sur Will Clyburn et Daniel Hackett, qu'on n'a pas réussi à stopper en un contre un. C'a été très dur pour nous, et ensuite on a commencé à multiplier les balles perdues, on s'est laissé envahir par le stress dans les deux dernières minutes. lire aussi Le film du match Heureusement, on trouve un moyen de gagner. C'est le basket, et nous sommes en finale, c'est le plus important. Même si on a répété ce qu'on avait vécu à Madrid (en menant par de gros écarts en quarts de finale avant de voir l'adversaire revenir au score), je suis persuadé qu'on ne répétera pas la même erreur en finale, et qu'on jouera le match à fond, les quarante minutes. Aujourd'hui (vendredi), Vasilije Micic a montré pourquoi il était le MVP de l'Euroligue (25 points, 6 passes). Ce n'était pas le jour de Shane Larkin, mais il a tout de même inscrit 11 points et tous étaient importants. Il a réussi quelques actions décisives en fin de rencontre. C'est un grand joueur et les grands joueurs sont faits pour les finales... » Dimitris Itoudis (coach du CSKA Moscou) : « Bravo à Efes d'avoir atteint la finale. Ils nous ont dominés 27 minutes, il y avait un manque de communication de notre côté et trop de respect vis-à-vis de notre adversaire. On leur a donné trop de shoots, ce qui n'était pas du tout notre plan de jeu. Leur adresse à 3 points en première mi-temps nous a fait très mal et leur a permis de creuser l'écart. A la fin, on a changé notre attitude. Et je suis fier de mes joueurs et de cette équipe pour ça. lire aussi Le tableau des play-offs de l'Euroligue Le résultat aurait pu être différent et cela nous laisse un goût amer, forcément. Car tout le monde vient ici pour le titre, pas pour perdre en demi-finale. Ce n'est pas facile, dans la vie ou dans le sport, quand tu tombes. L'important dans la chute, c'est d'accepter de chuter tout en allant de l'avant. Je crois que c'est ce qu'on a montré, et il y a matière à progresser dans cette défaite. Nous reviendrons plus forts. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles