Basket - Euroligue (H) - Euroligue (H) : premier succès pour l'Asvel

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Sur le parquet de Vitoria, champion d'Espagne, l'Asvel a obtenu sa première victoire de la saison en Euroligue (88-86). Les Villeurbannais ont cette fois-ci tenu bon jusqu'au bout. Quelle première pour l'Asvel ! Tenu en échec lors de ses trois premières sorties européennes, intéressant mais trop juste la semaine dernière contre Kaunas (74-83), le club de Tony Parker s'est offert un premier succès en Euroligue cette saison jeudi soir, sur le parquet de Vitoria (88-86), champion d'Espagne en titre. Une victoire arrachée au bout d'une prestation solide, marquée notamment par les très gros matches de Moustapha Fall (19 points, 5 rebonds), Antoine Diot (15 points, 7 passes, 5 rebonds) et Charles Kahudi (15 points, 6 rebonds). Les Villeurbannais se sont arrachés dans une Buesa Arena totalement vide afin de parvenir à ce résultat qui fera référence sur leur début de saison. S'ils ont globalement dominé leur sujet, les hommes de T.J. Parker n'ont toutefois jamais réussi à tuer la partie alors qu'ils ont mené de 11 points par trois fois (38-27, 60-49 et 77-66). Pierria Henry (20 points, 6 rebonds, 4 passes) et surtout Tonye Jekiri (23 points, 7 rebonds), qui jouait la saison dernière pour... l'Asvel, ont permis aux Basques de recoller et même de prendre les commandes brièvement avant la pause (43-40, 19e). L'Asvel a maîtrisé son final Toutefois, l'association entre Henry et Jekiri n'a pas tenu jusqu'au bout face à une défense française bien plus agressive dans le money-time. En ajoutant à cela la vista de Diot (4/5 à trois points), la taille de Fall - élu joueur du match - et l'efficacité de Charles Kahudi aux lancers (6/6), l'Asvel avait enfin réuni les ingrédients pour filer vers un premier succès malgré les sorties en demi-teintes de Norris Cole (10 points à 5/13) et d'Allerik Freeman (4 points) notamment. 1 C'est la première fois de l'histoire de l'Euroligue (depuis 2000 donc) qu'un club français s'impose sur le parquet de Vitoria. L'Asvel l'avait déjà emporté en Espagne, en 1984-1985, mais c'était alors en C3. Lorsqu'ils se sont échappés pour la troisième fois du match pour compter à nouveau 11 points d'avance (77-66), les Rhodaniens ont probablement eu quelques sueurs froides en voyant les locaux revenir à un point (82-81). Deux dunks de Fall, face à un Jekiri totalement impuissant, ont permis à son équipe de tenir une possession d'écart (86-83) et de valider l'exploit sur la ligne de réparation. Si cette première de la saison ne permet pas à l'Asvel de décoller de la dernière place du classement général (1 victoire, 3 défaites et 3 matches en retard), elle lui permet d'enfin lancer sa deuxième saison au plus haut niveau européen de belle manière. Une confirmation la semaine prochaine, à l'Astroballe face au Zénit Saint-Pétersbourg (20h45), serait plus que bienvenue pour confirmer le décollage.