Basket - Euroligue (H) - Euroligue (H) : L'Asvel s'incline à Madrid

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'Asvel a tenu le choc à Madrid, ce jeudi, mais a fini par céder face au Real Madrid (87-78) et enregistre une 18e défaite en Euroligue cette saison. Deux jours après sa victoire face à Valence, l'Asvel s'est incliné à Madrid (87-78). Malgré le score, presque similaire au match aller (défaite 77-87 début janvier), les champions de France en titre ont longtemps fait douter le Real au WiZink Center, ne cédant que dans les dix dernières minutes. Les Villeurbannais étaient parvenus à prendre les commandes dans le premier quart-temps (7-15, 5e), les Madrilènes multipliant les pertes de balle (6 au cours des dix premières minutes, 16 au total). Les hommes de Zvezdan Mitrovic menaient même de 11 points (14-25, 11e), portés par l'adresse à trois points de Guerschon Yabusele, pour son deuxième match avec sa nouvelle équipe (3/4 au total), avant que le Real ne revienne patiemment au score et prenne l'avantage (28-27, 16e). L'Asvel sut cependant s'accrocher pour rentrer au vestiaire à hauteur de leur hôte (39-38).

Profitant des erreurs de Madrilènes peu saignants, à l'image du meneur Facundo Campazzo (2 points en près de 19 minutes, mais 7 passes décisives), les Villeurbannais pouvaient faire douter le dauphin de l'Efes Istanbul au classement (51-59, 27e), malgré l'efficacité à trois points de Fabien Causeur (3/3, 15 points au total). Calendrier/RésultatsClassement Piqués au vif, les hommes de Pablo Laso reprenaient l'avantage dans les derniers instants du troisième quart, Jaycee Carroll, meilleur marqueur de la rencontre (19 points), empilant les shoots. Deux minutes suffirent ensuite aux Madrilènes pour prendre neuf longueurs d'avance (74-65, 32e), et condamner l'Asvel à courir après le score. À noter la bonne performance de Matthew Strazel, troisième marqueur villeurbannais (11 points, 4/4 dans la raquette) derrière Livio Jean-Charles (13 points) et Theo Maledon (12). L'Asvel, 15e avec 10 victoires et 18 défaites, recevra le Zénith Saint Pétersbourg d'Andrew Albicy, auteur d'une performance remarquée face à Kaunas, le 13 mars, puis se rendra à Moscou pour rencontrer le CSKA six jours plus tard.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi