Basket - Euroligue (H) - Euroligue : l'Asvel renverse le champion d'Europe en titre l'Efes Istanbul

·3 min de lecture

Menée de dix-neuf points en deuxième mi-temps, l'Asvel a retourné le match contre le champion d'Europe l'Efes Istanbul mardi et s'est imposée (75-73) pour la troisième fois en trois journées d'Euroligue. Incroyable Asvel ! Après avoir compté dix-neuf points de retard dans le troisième quart-temps (37-56), les champions de France ont totalement renversé le match face à l'Efes Istanbul et se sont imposés (75-73) mardi grâce à un dernier rebond offensif converti par Kostas Antetokounmpo à douze secondes de la fin. Shane Larkin a manqué l'ultime tir des champions d'Europe qui s'inclinent pour la troisième fois en trois matches, une première pour un tenant du titre dans l'histoire de la compétition. Une première en France face à l'Efes Istanbul depuis vingt ans Ce troisième succès en trois rencontres, le sixième en six matches, en comptant le Championnat de France, doit beaucoup à Paul Lacombe (11 points), détonateur de la révolte villeurbannaise dans les quinze dernières minutes, avec Kostas Antetokounmpo (10 points, 4 rebonds), Matthew Strazel (5 passes décisives) ou encore William Howard (13 points) qui a inscrit le panier à trois points de l'égalisation (67-67) à l'entrée du money-time.

Privés pour l'occasion de quelques joueurs d'expérience (Lighty, Diot, Morgan), les coéquipiers de Charles Kahudi ont enflammé l'Astroballe et leur président-propriétaire Tony Parker en transe après l'égalisation de Howard qui validait une folle remontée entamée alors que l'Asvel subissait au plus fort la domination de l'équipe turque. lire aussi Calendrier et résultats Howard égalise, Antetokounmpo conclut Mais avec des joueurs sortis du banc, les champions de France ont monté leur niveau d'agressivité tandis que Istanbul perdait pied en attaque. Un 20-6 en sept minutes avait remis les joueurs de TJ Parker dans le coup et l'incroyable s'est produit. L'Asvel embarquait Micic, Larkin (15 points) and co dans un money-time de feu. Le meneur serbe, MVP de la compétition en 2021, redonnait d'abord trois points d'avance (70-67) avant un 6-0 conclu par un dunk d'Elie Okobo (6 balles perdues mais 10 passes décisives et 4 interceptions) sur une relance au large de Dylan Osetkowski. Micic en solitaire égalisait (73-73) à longue distance (24 points à 4 sur 7 à trois points, 8 balles perdues) mais Kostas Antetokounmpo concluait au rebond offensif ce très gros coup réussi avec coeur et panache. Jamais l'Efes Istanbul ne s'était inclinée en France, depuis vingt ans, depuis un succès de Pau-Orthez, celui des Diaw, Pietrus et Fauthoux, en février 2001 (94-73 en Suproleague) avant d'enchaîner dix victoires sur le sol hexagonal face à l'Asvel, Pau, Le Mans, Orléans, Strasbourg ou Limoges. À domicile contre le Maccabi Tel Aviv jeudi Cela ne fait pas du champion de France un favori pour le titre européen mais ce qu'il a réussi face aux partenaires d'Adrien Moerman (6 points, 5 rebonds) et Rodrigue Beaubois (13 points), dominateurs pendant vingt-cinq minutes face à des Villeurbannais d'abord passifs et dispendieux (9 balles perdues à la pause, 15 au final), ne peut que construire sa confiance en attendant le retour des absents. Leader provisoire de l'Euroligue après trois journées, l'Asvel tentera donc le quatre à la suite jeudi contre le Maccabi Tel Aviv, toujours à l'Astroballe. lire aussi Classement Le résumé de CSKA Moscou - Zenit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles