Basket - Euroligue (H) - Fenerbahçe et De Colo à sens unique en Euroligue

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Grâce à sa victoire sur Kaunas (84-61), et à son duo Nando De Colo-Jan Vesely, Fenerbahçe se replace à la 6e place de la saison régulière d'Euroligue. Six jours après la défaite face à Valence (52-66), le Fenerbahçe de Nando De Colo s'est repris et n'a laissé aucune chance au Zalgiris Kaunas de Joffrey Lauvergne (84-61). « C'est une victoire importante ce soir, a déclaré De Colo, auteur de 16 points et 6 passes. Je pense qu'on avait montré un mauvais exemple face à Valence, on n'était pas prêt pour ce genre de match. Mais, ce soir, on a réagi et c'est important pour le reste de la saison. » lire aussi Calendrier/résultats de l'Euroligue (H) Le Français a également tenu à rendre hommage à son coéquipier, Jan Vesely (21 points, 10 rebonds) : « C'est un super joueur, il est plus qu'intelligent sur le parquet. Il comprend le jeu et ça fait la différence. » Le CSKA surclasse le Real

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

MVP du Final Four 2019, Will Clyburn s'était abîmé la cheville lors du match du CSKA face à l'Asvel juste avant Noël. L'Américain de 30 ans a signé un retour probant, ce jeudi, à l'occasion de la victoire de son équipe dans la salle du Real Madrid (96-89). Avec ses 23 points et les 22 de son coéquipier Mike James, Clyburn espérait « qu'(ils) pourraient jouer comme ça tout le temps ». lire aussi Le classement de l'Euroligue (H) Le CSKA menait à la mi-temps (55-41), et affichait même 20 points d'avance sur les Espagnols à la 22e minute. « J'espère que les choses vont tourner parce qu'on a travaillé très fort, on est resté très concentré et déterminé du début à la fin, assurait le coach grec des Russes, Dimitris Itoudis. Maintenant, nous devons aussi gagner quelques matchs en Russie. » Baskonia sur le fil

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Quelle frustration pour Saint-Pétersbourg ! En tête à la mi-temps (45-32), les Russes ont affiché jusqu'à 18 points d'avance sur Baskonia (59-41 à la 29e minute). Mais, comme le soulignait Dusko Ivanovic, le coach des Basques, « on a tout changé en défense dans le dernier quart-temps et c'est devenu un gros problème pour Zenit ; les 10 dernières minutes, on a joué en confiance ». Au final, emmené par Alec Peters (17 pts, 6 rebonds), Baskonia s'est imposé sur le score de 75-79. Vezenkov porte Olympiakos

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En marquant 31 des 84 points d'Olympiakos (et 10 rebonds au passage), Sasha Vezenkov a été l'artisan de la victoire des Grecs sur Alba Berlin (84-80). Le Guyanais Jean-Charles Livio a inscrit 5 points pour Olympiakos. « Donnons du crédit à toute l'équipe pour notre créativité et un jeu sérieux en deuxième mi-temps », a déclaré le coach Georgios Bartzokas.