Basket - Euroligue (H) - L'Asvel impuissante face au Barça en Euroligue

·2 min de lecture

Dans son Astroballe, l'Asvel a un temps bataillé mais n'a finalement rien pu faire face à Barcelone porté par un Nicolas Laprovittola en feu (80-60), vendredi pour la 11e journée d'Euroligue. L'Asvel savait que la tâche serait rude ce vendredi soir dans son Astroballe, pour son deuxième match d'affilée d'Euroligue à domicile et face à un cador, Barcelone, finaliste de la dernière édition. Les joueurs de T.J. Parker, battus mardi par le Real Madrid (74-87), sont tombés sur plus forts qu'eux. lire aussi Le film du match Asvel-FC Barcelone Le FC Barcelone, mieux armé, a malmené puis assommé Villeurbanne (80-60). En plus d'une infirmerie bien remplie (Antoine Diot, David Lighty, Raymar Morgan, Victor Wembanyama), il lui a fallu composer en dernière minute avec deux absents, Marcos Knight, arrivé la semaine passée en tant que joker médical de Lighty, et Dylan Osetkowski, positifs au Covid-19 et à l'isolement pour 14 jours. L'Asvel a vécu une entame de match déséquilibrée, où les Espagnols ont rapidement pris le dessus en claquant notamment un 10-0 (17-9) dans le premier quart-temps, avant de prendre le large avec deux tirs à trois points dès le début du deuxième quart-temps (24-9, +15). Le festival Laprovittola T.J. Parker, le coach villeurbannais, a immédiatement réagi, recadrant ses joueurs. Et le coup de gueule a porté ses fruits puisque l'Asvel s'est ébroué, en attaque avec Chris Jones et Kostas Antetokounmpo, auteur d'un joli dunk pour revenir à -1 (29-28) à 1' de la pause. La défense s'est elle aussi réorganisée et l'Asvel est rentrée au vestiaire avec seulement trois longueurs de retard (28-31). lire aussi Les résultats de la 11e journée d'Euroligue Seulement, en trois minutes, Barcelone a brutalement repris sa marche en avant : trois tirs primés de Nikola Mirotic d'abord, puis l'Argentin Nicolas Laprovittola a pris le relais de loin. Elie Okobo (17 points) a tenté d'endiguer l'élan catalan, en vain (62-47, 30e). Le festival Laprovittola (25 points, 7/12 à 3 points) s'est poursuivi dans le dernier quart-temps (74-51, +23), alors que l'Asvel n'avait plus du tout les moyens de tenir le rythme.

Au micro de la chaîne L'Équipe, Charles Kahudi a fait part de la « frustration » de ses coéquipiers. « En deuxième mi-temps, défensivement on était à la rue. » Actuellement engagée dans une série de quatre matches à domicile, l'Asvel doit maintenant préparer la dernière rencontre, dimanche face à Boulogne-Levallois, actuel leader de Betclic Élite. lire aussi Le classement de l'Euroligue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles