Basket - Euroligue (H) - Monaco enchaîne une deuxième victoire en Euroligue

·2 min de lecture

Au forceps, après prolongation, Monaco a obtenu ce vendredi une deuxième victoire en deux matches d'Euroligue, à Kazan (88-80, a.p). Mike James avait beaucoup de choses à se faire pardonner vendredi soir, à Kazan (Russie). Parce qu'il fait partie des plus grands joueurs en activité en Europe, le meneur américain de Monaco s'est montré à la hauteur afin de porter son équipe vers une deuxième victoire en deux matches d'Euroligue, à l'issue d'une prolongation à sens unique (88-80, a.p.). lire aussi Calendrier/résultats de l'Euroligue Longtemps muet, en manque d'inspiration offensive et plombé par les balles perdues (4), James s'est pourtant retrouvé sur la ligne des lancers francs avec 2''1 à jouer, et la possibilité de faire basculer la Roca Team en tête. Après une première tentative réussie (74-74), il a miraculeusement récupéré le rebond sur son deuxième tir, sans parvenir à ajuster son geste au buzzer. Sur les cinq minutes de temps supplémentaire, l'ancien pensionnaire des Phoenix Suns ou encore des Brooklyn Nets s'est fendu de 4 points, 2 rebonds et 2 passes décisives, permettant aux siens d'aller chercher un succès qui avait pourtant semblé leur échapper dans le troisième quart-temps. Un troisième quart apathique Alors qu'ils avaient rejoint les vestiaires en tête (35-39, 20e), aidés par un petit miracle signé du jeune Rudy Demahis, les hommes de Zvezdan Mitrovic ont encaissé les coups sans répliquer dans le troisième quart (23-11). Les démons de la déroute vécue trois jours plus tôt sur le parquet de Boulogne-Levallois (81-108) - avec quelques séquences défensives inquiétantes - ont semblé resurgir. C'était sans compter sur les très bons passages de Brock Motum (11 points, dont 7 dans le dernier quart) et Donta Hall (16 points, 8 rebonds, 21 d'évaluation) pour relancer le match (66-66), laissant ensuite la lumière à Paris Lee (12 points) et James. Avec le résultat final heureux pour les Monégasques, qui se rendront dans cinq jours sur le parquet du Real Madrid - après avoir reçu Le Mans, dimanche à Gaston-Médecin -, où l'adversité devrait, sauf surprise, être un cran au-dessus. lire aussi Le classement de l'Euroligue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles