Basket - Euroligue (H) - Monaco jouera en Euroligue dans sa salle Gaston-Médecin

·2 min de lecture

INFO L'EQUIPE. Alors que l'instance avait dans un premier temps demandé au club de la Principauté de migrer à l'Azur Arena d'Antibes, Monaco a finalement obtenu de l'Euroligue une dérogation et pourra, au moins dans un premier temps, évoluer à Gaston-Médecin, sa salle habituelle, pour les matches de la compétition européenne reine. Les efforts fournis pour rénover sa salle l'été dernier -moyennant un coût de plusieurs millions d'euros pour porter la capacité de sa salle à 4 090 places et rénover son éclairage, son parquet, ses sièges, ses espaces VIP...-, et un intense lobbying cette dernière semaine, ont fini par payer pour Monaco. Selon nos informations, la Roca Team pourra bien évoluer, au moins dans un premier temps, dans sa salle Gaston-Médecin, située sous le stade Louis-II. Une période de test La seconde partie de la saison sera conditionnée à une réévaluation par l'Euroligue après cette période de test, dont la durée devrait être communiquée jeudi, et peut-être liée aux futurs aménagements dans lesquels le club pourrait s'engager pour poursuivre la rénovation des lieux. L'ASM avait été priée dans un premier temps par l'Euroligue de disputer ses matches à domicile à Antibes, à l'Azur Arena, salle plus conforme au cahier des charges de la compétition -capacité de 5 000 places minimum notamment-. Mais une ultime réunion du côté de l'instance (Euroleague Commercial Assets), mercredi après-midi, a finalement donné gain de cause au club du Rocher. lire aussi L'armada de l'AS Monaco pour l'Euroligue et la Betclic Élite Le finaliste 2018 et 2019 de Betclic Elite, qualifié pour l'épreuve reine grâce à sa victoire en Eurocoupe en 2021, et qui a frappé fort sur le marché des joueurs, avec notamment les arrivées du meneur américain Mike James et de l'intérieur lituanien Donatas Motiejunas, ouvrira donc bien la saison, jeudi prochain face au Panathinaïkos Athènes, dans son écrin. Un déménagement dans les Alpes-Maritimes pour dix-sept matches à « domicile », aurait engendré pour le club un surcoût se chiffrant probablement en millions d'euros. lire aussi Toute l'actualité du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles