Basket - Euroligue (H) - Monaco s'incline à domicile contre le Zénith Saint-Pétersbourg en Euroligue

·2 min de lecture
Basket - Euroligue (H) - Monaco s'incline à domicile contre le Zénith Saint-Pétersbourg en Euroligue

Première défaite monégasque de l'ère Obradovic en Euroligue. Après une entame catastrophique et un retard comblé, la Roca Team a cédé dans les dernières minutes face au Zénith Saint-Pétersbourg ce vendredi (74-85). L'embellie fut de courte durée. Après son succès durement obtenu mercredi à Kaunas (107-98, a.p.), lanterne rouge d'Euroligue, Monaco s'est incliné vendredi soir à domicile contre le Zénith Saint-Pétersbourg (74-85), un client de bien meilleur standing. Si la prestation défensive de la Roca Team a été bien plus convaincante à Gaston-Médecin, un élément indispensable à la survie (voire la relance) des Monégasques dans la compétition, les hommes de Sasa Obradovic, qui a vécu son premier match à domicile de la saison après avoir été nommé à la tête de l'équipe en début de semaine à la place du Monténégrin Zvezdan Mitrovic, se sont rendus la tâche particulièrement difficile en livrant un premier quart indigeste (14-31, 10e). En plus d'avoir subi la loi de Billy Baron, particulièrement adroit (12 points en 10 minutes, 19 au final), les locaux peinaient à faire circuler le ballon, et regardaient Mike James traîner sa peine sur le parquet (0 sur 3 au tir, 1 balle perdue). Si le meneur américain a fait un peu mieux ensuite (8 pts, 9 pds), cela s'est avéré insuffisant pour enchaîner une deuxième victoire dans la compétition reine. Un match terminé comme il avait commencé Pourtant, sous l'impulsion de Dwayne Bacon, auteur de 21 points - son record personnel cette saison -, Monaco est peu à peu revenu dans le match. À la pause, l'écart n'était plus que de deux points (43-45, 20e). La troisième période, hachée et marquée par une grosse maladresse des deux côtés (14-11 dans le quart), avait même vu l'ASM virer en tête, laissant penser que la dynamique était enfin en sa faveur. lire aussi Après des débuts canons, Monaco et l'Asvel sont en difficulté en Euroligue À six minutes du terme, les joueurs de la Principauté, qui menaient alors (65-64) ont inexplicablement levé le pied, encaissant un 21-9 final qui les renvoyait à leurs doutes du moment. La huitième place, synonyme de play-offs - et donc de maintien en Euroligue la saison prochaine - reste largement accessible avec seulement deux victoires de retard sur l'Efes Istanbul (8v-8d contre 6v-10d), mais la dynamique actuelle (6 défaites en 7 matches) inquiète. Le calendrier de fin d'année réserve deux oppositions contre Berlin (en Allemagne, le 22) puis face au Maccabi Tel Aviv (le 29), deux concurrents directs. lire aussi Le classement de l'Euroligue (H) À VOIR : Le résumé d'Étoile Rouge Belgrade - Bayern Munich lire aussi Calendrier/résultats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles