Basket - Euroligue (H) - Sarunas Jasikevicius (Barcelone) : « Mettre un tir décisif au Final Four, c'est incroyable »

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'entraîneur lituanien de Barcelone Sarunas Jasikevicius saluait le shoot de la victoire signé Cory Higgins ce vendredi contre Milan (84-82), qui envoie les Catalans en finale de l'Euroligue contre l'Efes Istanbul. Sarunas Jasikevicius (entraîneur du FC Barcelone, après la victoire contre Milan (84-82) vendredi) : « Ce fut un match étrange, auquel on ne s'attendait pas du tout, dans le sens où je pensais que ce serait dur de marquer des points contre Milan. On avait livré une excellente défense contre eux lors de nos duels en saison régulière, et je pensais qu'avec la bonne mentalité, on parviendrait à les arrêter encore mieux ici. On parle toujours des détails, dans les matches de ce niveau, et je crois qu'aujourd'hui, on n'a pas pris soin des détails, ils n'ont pas existé. On a encaissé trop de points, du moins dans les trois premiers quarts-temps, et on a creusé un trou dans lequel on aurait pu finir. Il faut rendre hommage aux joueurs de ne pas avoir lâché malgré tout. Le fait de retrouver des valeurs défensives dans le dernier quart, avec seulement onze points encaissés, a fait la différence. lire aussi Le film du match Nos victoires se construisent autour de la défense. Or on doit se préparer désormais à jouer l'Efes Istanbul, peut-être la meilleure équipe en attaque de cette compétition. Si notre défense n'est pas au top, on peut s'attendre à souffrir. Ce soir, entre le tir à 3 points manqué de Kevin Punter, l'un des meilleurs shooteurs de l'Euroligue, et celui réussi par Cory Higgins, le match n'était plus entre les mains de personne. Punter aurait pu marquer, il a manqué, Cory a mis son shoot. Mettre un tir de la gagne dans un Final Four, c'est incroyable. Mais il faut oublier. Et apprendre. On a quarante-huit heures pour comprendre ce que nous ne faisons pas bien, et l'améliorer. » lire aussi Le tableau des play-offs de l'Euroligue Ettore Messina (entraîneur Milan) : « Cela a été un match formidablement disputé des deux côtés. Ils ont livré une meilleure première mi-temps, nous avons été meilleurs en seconde. Ils ont marqué le dernier shoot. Cela suffit à résumer la rencontre. Ce n'est pas facile de gagner ce type de match. Bien sûr, il y a plein de choses dont on peut être fier aujourd'hui, mais aussi plein de choses qu'on aurait pu beaucoup mieux faire. Mais c'est ainsi... C'est le basket. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles