Basket - Euroligue (H) - Solide face au Maccabi Tel-Aviv, Monaco renoue avec la victoire en Euroligue

·3 min de lecture
Basket - Euroligue (H) - Solide face au Maccabi Tel-Aviv, Monaco renoue avec la victoire en Euroligue

En dominant le Maccabi Tel-Aviv (82-76), ce mercredi à Gaston-Médecin, Monaco s'est donné un peu d'air en Euroligue. L'ASM, qui n'avait gagné qu'un seul de ses huit derniers matches, revient à hauteur de son adversaire du soir au classement (14e). Mike James, version Sasa Obradovic, est un sacré passeur. Le meneur américain, qui n'avait pas réussi à trouver le meilleur moyen de porter l'AS Monaco sous les ordres du Monténégrin Zvezdan Mitrovic, affichant bien trop souvent sa frustration, a livré un immense match mercredi soir face au Maccabi Tel Aviv. Tenu à douze points, l'ancien pensionnaire du CSKA Moscou, qu'il a quitté en mauvais termes, a mis un point d'honneur à organiser le jeu des siens, au point de délivrer 13 passes décisives, à une unité de son record personnel établi... trois matches plus tôt contre Kaunas (14). lire aussi La 18e journée d'Euroligue Dans le sillage de leur leader, les Monégasques ont obtenu un précieux succès face à une équipe du Maccabi (82-76), dont la vertigineuse chute dans la compétition - 8 défaites consécutives - permet de surcroît à leur bourreau du soir de revenir à hauteur à l'entame de la phase retour (7 victoires, 11 défaites, 14e). 44 Mike James a délivré 44 passes décisives sur ses quatre derniers matches d'Euroligue, soit une moyenne de 11 offrandes par rencontre. Un collectif face à Wilbekin Le début de match n'avait pourtant pas été en faveur des locaux, en manque de réussite et dominés dans le secteur intérieur. Tandis que l'arrivée sur le terrain de Léo Westermann (8 points à la pause, 10 au final), qui jouait là son deuxième match pour Monaco après quasiment six semaines d'absence, redynamisait le collectif, le club de la Principauté trouvait la bonne formule en défense et virait en tête à la mi-temps (35-33, 20e). La montée en puissance du pivot Donatas Motiejunas (16 points) en début de troisième quart, relayé ensuite par Alpha Diallo (16 points également), a permis de compenser la mise sur orbite de Scottie Wilbekin, auteur de 31 points au final, dont 20 après la pause. Sans l'ancien meneur des Florida Gators (2010-2014), les visiteurs n'auraient probablement pas résisté longtemps dans le dernier acte, qui voyait James enchaîner cinq points et ainsi offrir un écart précieux aux siens (67-60). lire aussi Le classement de l'Euroligue Les cinq dernières minutes se jouaient essentiellement sur la ligne des lancers francs, au bénéfice de Monaco, qui a ainsi enchaîné une deuxième victoire toutes compétitions confondues (après le succès face à Fos en Championnat). « Notre défense est meilleure, les gars se battent, appréciait Obradovic après le buzzer final. On peut voir l'état d'esprit collectif en place. On avait besoin d'une grosse victoire pour la confiance, c'est ce qui s'est passé. On va voir pas la suite si cela peut déclencher quelque chose. » Reste à savoir si l'année 2022 commencera aussi bien pour l'ASM. Sa reprise de la compétition, le 7 janvier chez l'Asvel en Euroligue, demeure toutefois incertaine, le club lyonnais étant très durement touché par le Covid (son match face au Bayern prévu ce jeudi a été reporté). lire aussi Le film de Monaco - Maccabi Tel-Aviv

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles