Basket - Jeep Élite - Jeep Élite : Matthew Strazel libère l'Asvel face à Orléans

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le jeune meneur Matthew Strazel a permis à l'Asvel de renverser la dynamique face à une équipe d'Orléans bien en place. L'Asvel remporte sa première victoire à domicile cette saison, à l'occasion de ce match avancé de la 21e journée (93-83). À l'instar de Boulogne-Levallois la veille face à Pau, l'Asvel a du se dire à un moment ce dimanche que le fait de recevoir à huis clos pendant le confinement pour faire vivre le basket français et désengorger le calendrier n'était finalement pas une si bonne idée que ça. Après avoir peiné au début de ce match (très) avancé de la 21e journée (13-4, 6e), Orléans, une équipe pourtant d'un calibre deux ou trois fois inférieur sur le papier, avait fait de l'Astroballe son terrain de jeu. lire aussi Le classement L'OLB a pris sept points d'avance (31-38e, 18e), les a perdus (39-39 à la mi-temps), les a repris (48-55, 25e) en profitant à plein du trou villeurbannais au poste d'ailier-fort, Chimena Moneke (22 points à 10/11) se baladant en l'absence de Guerschon Yabusele et Amine Noua. Un sacré retour en arrière trois jours après que l'Asvel, privé aussi d'un Paul Lacombe que TJ Parker veut installer à la mène à la place de Norris Cole, a obtenu à Vitoria sa première victoire en Euroligue (88-86).

Pour réussir une autre première, celle d'un succès à domicile après des échecs contre Bourg (101-104 a.p.) et Kaunas (74-83), il a fallu un grand Matthew Strazel. À 18 ans, ce meneur capable de séries spectaculaires a totalement retourné la dynamique du match en inscrivant 18 de ses 20 points (son nouveau record en Jeep Élite) en seconde mi-temps, dont 13 dans le 3e quart-temps. Il a obligé l'OLB à se focaliser sur lui, sans trouver de réponse. Avec ce succès, l'Asvel prépare sans dommage la double réception du Zénith Saint-Petersbourg (mercredi) et de l'Étoile Rouge Belgrade (vendredi) en Euroligue. lire aussi Le calendrier de novembre