Basket - Jeep Élite - Jeep Élite : l'Élan Béarnais vendu le 18 mai ?

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

François Bayrou, le maire de Pau, a annoncé jeudi que le processus de vente de l'Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez à un fonds d'investissement américain était toujours « en phase d'exploration » avec une échéance fixée au 18 mai prochain. Le maire de Pau et président de la communauté d'agglomération, François Bayrou, a indiqué jeudi lors d'une conférence de presse que le processus de vente de l'Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez au fonds d'investissement US Counterpoint Sports Group (CSG) était toujours en « phase d'exploration et non de conclusion », à moins d'un mois de l'échéance de la période d'exclusivité des discussions fixée au 18 mai. Celle-ci a été reportée de deux mois en raison, entre autres, des contraintes de déplacement liées aux restrictions sanitaires. « Nous voulons sécuriser le juridique et les questions budgétaires, nous assurer qu'il n'y aura pas de quiproquo, d'ambiguïté d'ici au 18 mai, et d'ici là nous avons sept matches à gagner (pour le maintien du club en Jeep Élite) », a indiqué l'édile. François Bayrou a également affirmé que « le Palais des sports (7 800 places) resterait la propriété de la ville » et serait « mis à la disposition » des repreneurs. Tom Huston, représentant européen du fonds d'investissement CSG « Même si le club descend en Pro B, nous resterons engagés » Un émissaire de CSG est à Pau toute cette semaine pour rencontrer des membres du tissu économique local, des anciens joueurs du club et prendre la température sur le projet proposé par CSG, à la fois sportif, immobilier et environnemental. « C'est un projet à long terme, on a un retour très enthousiaste de nos rencontres de la semaine et nous sommes confiants sur le fait que nos experts sportifs redonneront son lustre au club. Même s'il descend en Pro B (il est actuellement relégable), nous resterons engagés », a indiqué Tom Huston, le représentant européen de CSG. Jamal Mashburn et Stu Jackson mobilisés Également mobilisé par le projet, l'ancien ailier NBA Jamal Mashburn assistait à distance à cette conférence de presse ainsi que Stu Jackson, ancien coach NBA et vice-président de la Ligue nord-américaine qui a été présenté comme « le référent sportif » du projet. Ce dernier n'a pas souhaité commenter les intentions en cas de rachat, notamment la composition du futur staff, estimant la question « prématurée ». Il a en revanche évoqué la volonté des investisseurs de soigner l'académie et la formation des jeunes joueurs, notamment « d'identifier et de recruter les meilleurs jeunes de France et d'Europe. » « On est très positifs sur la finalisation de ce projet, bientôt nous pourrons tourner la page de la vie actuelle de l'Élan Béarnais », a conclu le nouveau président du club, David Bonnemason-Carrère, cheville ouvrière du projet de vente initié par l'agglomération de Pau, actionnaire majoritaire du club, et nommé à la suite de la démission de Didier Rey le mois dernier.