Basket - Jeep Élite - Laurent Legname (Dijon) : « Fier, malgré tout »

·3 min de lecture

Laurent Legname, l'entraîneur du club de Dijon, qui a livré une saison extraordinaire malgré sa défaite en finale contre l'Asvel (74-87), samedi à Rouen, soulignait la résilience de son équipe et, avant de prendre la direction de Bourg, les félicitait pour le travail accompli ces dernières années. Laurent Legname (entraîneur Dijon, battu en finale par l'Asvel) : « On savait que pour espérer gagner sur un match sec, il fallait que tout le monde soit à son meilleur niveau. Cela n'a pas été le cas. Et avec un effectif restreint comme le nôtre, on voit immédiatement la différence quand nos leaders ne sont pas à leur top. Malgré cela, on était bien dans le match. On menait de 7 points (27-20, 13e). On contrôlait leurs forces. Mais quelques erreurs défensives ont fait basculer la partie. On perd sur les quatre minutes avant la mi-temps. On oublie nos fondamentaux défensifs sur la transition et le repli. À ce moment, l'Asvel met quatre tirs à 3 points et en deuxième mi-temps on n'a pas réussi à trouver les ressources face à des joueurs de la qualité individuelle d'Antoine Diot, David Lighty, Norris Cole, qui ont fait leur match. On est tombés sur plus fort que nous, tout simplement. « Je tire mon chapeau à ce groupe et remercie du fond du coeur tous mes joueurs, qui ont puisé au fond d'eux-mêmes » Je suis fier, malgré tout. Et je n'ai pas de regrets. Après tout ce que ces joueurs ont donné pour nous amener ici, en finale, tout ce qu'ils ont fait pour ce club. C'est ce que j'ai dit à David Holston. Il a eu ses shoots, il ne les a pas mis aujourd'hui, c'est tout. Mais après tous les matches qu'il nous a fait gagner, cela prouve juste qu'il est humain et le rend encore plus attachant. Une histoire se termine entre lui et moi après six ans, mais après tout ce qu'il a accompli ici, ce n'est pas grave. C'est la vie. Notre saison reste extraordinaire, un nombre de victoires record pour le club, 3es de BCL, finaliste de Coupe et du Championnat... Avec l'effectif de départ, et les paramètres étranges de cette saison, valables pour toutes les équipes, on a su être plus forts. Je tire mon chapeau à ce groupe et remercie du fond du coeur tous mes joueurs, qui ont puisé au fond d'eux-mêmes. Ç'aurait été extraordinaire de finir par le plus beau des titres, mais ce qu'ils ont fait restera à jamais dans l'histoire du club, et j'espère que ça nous permettra à tous de continuer à progresser et à grandir. » Jacques Alingué (Dijon) « Ce fut un match compliqué. Avec leur défense sur nos arrières, ils ont appuyé là où ça fait mal. Nos meneurs ont été bien ciblés, or on sait que tout le jeu, toute la création passe par eux. C'est dur de gagner dans ces conditions, quand ils sont défendus de cette manière. Il y avait toujours deux gars sur eux. On a cherché des solutions, essayé de compenser, mais c'est vite devenu compliqué et on n'a jamais réussi à développer notre jeu habituel. Puis ils nous ont mis les tirs qu'il fallait et nous ont mis la tête sous l'eau. Bravo à eux. Cette saison n'en est pas moins réussie. On n'en gardera que le positif. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles