Basket - Jeep Élite - La Ligue nationale donne match perdu à Cholet face à Boulazac

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La LNB a sanctionné Cholet d'un match perdu par forfait à la suite de l'imbroglio qui avait empêché la tenue de la rencontre de la 24e journée de Jeep Élite face à Boulazac le 13 mars. La commission sportive de la Ligue nationale (LNB) a sanctionné Cholet Basket d'une défaite par forfait (0-20) considérant le club responsable de la non-tenue du match de la 24e journée de Jeep Élite face à Boulazac le 13 mars. Les deux clubs avaient refusé de disputer cette rencontre en raison de cas positifs de Covid-19 dans les rangs de l'effectif et du staff de Cholet. « La Commission relève que l'ensemble des conditions prévues par l'article 4.4 du protocole médical étaient réunies, que par conséquent le match devait se dérouler », conclut un communiqué de l'instance rendu public mardi. Une décision conjointe des deux présidents Le 13 mars, quarante-cinq minutes avant le coup d'envoi de la rencontre, Cholet Basket avait indiqué que deux joueurs et un membre du staff étaient isolés après des retours de tests positifs au Covid-19 dans le cadre d'un dépistage en amont du match programmé le surlendemain le 15 mars à Monaco. La LNB précise que conformément à son protocole médical, les retours de tests passés le 8 mars -un cas positif placé à l'isolement- ne remettaient pas en cause la tenue du match. « À la suite de ces résultats, le président de Cholet Basket a clairement manifesté la volonté de ne pas disputer la rencontre et le président du club de Boulazac a clairement émis le souhait d'être solidaire avec la volonté du président du club de Cholet Basket de ne pas jouer la rencontre », ajoute le communiqué de la Ligue. Alors que la Ligue, sollicitée pour valider un report du match compte tenu du contexte et de la décision conjointe des deux clubs, tergiversait, la décision d'évacuer la salle de la Meilleraie avait été prononcée par le maire de Cholet Gilles Bourdouleix. Et le match n'avait donc pas eu lieu. La LNB « Cholet Basket a sciemment et délibérément empêché la bonne tenue de la rencontre » « La décision de non-tenue de la rencontre a été constatée du fait des actions du club recevant empêchant ainsi le déroulement de celle-ci. La Commission considère que par ses actions et son refus de jouer, le club de Cholet Basket a sciemment et délibérément empêché la bonne tenue de la rencontre. [...] » Dès lors, « le club de Cholet est donc sanctionné d'un match perdu par forfait et devra acquitter une mesure administrative de 10 000 euros à la LNB, rembourser les frais de déplacement du club de Boulazac sur justificatifs ainsi qu'une somme forfaitaire de 6 000 euros et réglera les frais des arbitres, du commissaire, du représentant fédéral et des officiels de table de marque. » La LNB ajoute que le club de Cholet a la possibilité de formuler un recours gracieux devant la commission sportive puis de faire appel de cette décision auprès de la chambre d'appel de la FFBB, l'appel de la présente décision n'étant pas suspensif.