Basket - Jeep Elite - Dijon renverse Le Mans en Jeep Elite

·2 min de lecture

Mené de 19 points en milieu de deuxième quart-temps, Dijon s'est finalement imposé sur le parquet du Mans (80-86) tandis que Gravelines-Dunkerque a mis fin à sa série de défaites à Nanterre (67-72), samedi en matches en retard de la 11e journée de Jeep Elite. À l'envers pendant quinze minutes, Dijon a réussi une énorme deuxième partie de match pour renverser Le Mans (80-86), samedi à l'occasion d'une rencontre comptant pour la 11e journée de Jeep Elite. Portés par leur arrière américain Chase Simon (27 points à 8/9 au tir, 7/7 au lancer franc), les Dijonnais, deuxièmes du championnat, ont grignoté leur retard, monté à 19 points en milieu de deuxième quart-temps (44-25). lire aussi Les résultats de la Jeep Elite Encore menés de neuf points à six minutes de la fin (69-60), les joueurs de Laurent Legname ont terminé très fort, à l'image d'Axel Julien (18 points, 8 passes et 5 rebonds), infligeant au Mans, septième, un terrible 26-11 pour conclure.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Gravelines-Dunkerque, fin de la série noire Dans un duel de mal classés, Gravelines-Dunkerque, 16e, a réussi une très bonne opération dans la course au maintien. Après huit défaites de rang, les coéquipiers d'Aleksej Nikolic (15 points, 6 passes et 8 rebonds) se sont imposés sur le parquet de Nanterre (67-72). Menés de 13 points à 7 minutes de la fin du match, les Franciliens de Johnny Berhanemeskel (17 points, 3 passes et 2 rebonds) se sont réveillés trop tard et restent bloqués à la 11e place.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Enfin, Châlons-Reims, 15e, s'est fait une grosse frayeur contre Roanne, 12e. Porté par Gani Lawal (16 points, 10 rebonds), le Champagne Basket menait de 19 points au début du troisième quart-temps (56-37) avant de voir les Roannais revenir sur leurs talons. Ces derniers n'ont finalement échoué que pour deux points (83-81).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Plus tôt ce samedi, en match en retard de la 8e journée cette fois, l'Asvel avait surclassé le leader Monaco (92-68). Dijon, dauphin des Monégasques, se rapproche. lire aussi Le classement de la Jeep Elite