Basket - Jeep Elite - Jeep Élite : Nanterre explose face à Boulogne-Levallois

L'Equipe.fr
L’Equipe

La soirée a été rude pour Nanterre, surclassé à domicile (66-81) par un adversaire qui l'a dominé dans tous les secteurs du jeu, et a notamment été impressionnant défensivement. Ce derby des Hauts-de-Seine est toujours fort en dramaturgie. Il comptait lourd pour Nanterre qui restait sur cinq défaites de rang toutes compétitions confondues, et espérait retrouver de l'oxygène pour sauver un début de saison catastrophique. On a pu y croire, dans le premier quart-temps, quand les garçons de Pascal Donnadieu, qui avaient fort bien neutralisé défensivement le meneur Briante Weber (0 pt à 0/4 au repos), restaient au coude à coude avec Boulogne, pourtant bien emmené par les dix points de Jamel Artis dans cet acte 1. Damien Bouquet constituait le facteur X pour Nanterre, scorant cinq points dans les dix premières minutes et se montrant actif des deux côtés du terrain. Malgré une adresse primée médiocre (1/6), Nanterre restait à hauteur de son voisin (17-17, 10e), mais Pascal Donnadieu n'avait quasiment pas fait de rotations (Bouquet, Moore, Oliver, Ndoye à dix minutes de jeu). Il y était bien obligé dans le deuxième quart, ce que fit Freddy Fauthoux également ; mais à ce jeu, le banc de Boulogne-Levallois se montra bien plus tranchant et efficace que celui de Nanterre. Ivan Février, à trois points, lançait une série de dix points d'affilée, signée Sadio Doucouré, juste sorti du banc. Nanterre était déjà dans les cordes (21-31, 18e). Le kop de Nanterre « Mouillez le maillot, mouillez le maillot » Il faut dire que la défense déployée par son adversaire était une véritable nasse, et cet engagement défensif, qui ne laissait que peu d'espaces et de tirs ouverts, pesait fort sur le jeu, Trahis par leur adresse à 3 points (1/13 à la pause), surclassés en engagement, en intensité, les locaux encaissaient un 17-2 qui permettait à leur adversaire de prendre le large, et laissait augurer un match très pénible pour le groupe nanterrien (23-37, 20e). Car on ne voyait pas quelles solutions Pascal Donnadieu allait pouvoir trouver pour redresser son groupe. L'hémorragie continuait dès la reprise, Boulogne-Levallois enfonçait la défense banlieusarde et s'envolait définitivement (27-50, 25e). « Mouillez le maillot, mouillez le maillot », chantait en choeur le kop de Nanterre, une première au palais des sports Maurice-Thorez qui en disait long sur la frustration du public, et ce qu'il pensait d'une équipe dont l'attitude n'a pas toujours été irréprochable. Seul Damien Bouquet échappait au naufrage, mais c'était bien peu pour espérer plus. Pendant que Briante Weber, hilare et fidèle à lui-même, chambrait les supporters nanterriens, Boulogne-Levallois continuait à défendre fort à la périphérie, Nanterre s'abîmait derrière la ligne primée (4/20 à la fin du troisième quart) et Boulogne déroulait sérieusement son jeu, à l'image de Donta Smith (5 pts et 4 rebds) qui permettait aux siens de conserver une large avance dans ce troisième quart (41-62). Le quatrième quart était un calvaire pour Nanterre dont on se demandait s'il allait lui être possible de dépasser la barre des cinquante points inscrits, ce qui fut fait tout de même. Freddy Fauthoux en profitait pour ménager ses cadres, permettant à Nanterre de revenir à un écart final plus décent (66-81). Weber, chaud comme la braise Boulogne- Levallois a donc retrouvé le chemin de la victoire, après son faux-pas à Boulazac. Le meilleur scoreur de Nanterre était Damien Bouquet (15 pts, 3 rbds), ce qui, sans vouloir manquer de respect à l'ailier français (en pro B l'an passé à Evreux), qui a bien fait son boulot, pose le problème récurrent depuis le début de saison du rendement de certains cadres, et de leur degré d'implication réel. Il faudra aussi réfléchir à certains équilibres d'équipe, à l'utilisation du pivot Youssou Ndoye (23 minutes de jeu et 6 pts). On ne sait pas où va aller Nanterre à ce rythme, mais le sentiment d'urgence, quant au spectre d'une éventuelle relégation, est de plus en plus pressan Calendrier/RésultatsClassement t.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi