Basket - Jeep Elite - En Jeep Elite, Laurent Legname entraînera Bourg-en-Bresse la saison prochaine

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Laurent Legname, qui a fait de Dijon une des équipes les plus performantes du Championnat, n'assurera pas sa dernière année de contrat à la JDA en 2021-2022 et rejoindra Bourg-en-Bresse pour trois saisons. Alors que Pau vient d'officialiser le retour d'Eric Bartecheky en Béarn, un autre mouvement d'ampleur, à l'échelle de la Jeep Elite, a été annoncé jeudi de façon concomitante par les deux clubs concernés, Dijon et Bourg-en-Bresse, confirmant une rumeur persistante. Il ne prendra effet que la saison prochaine et verra Laurent Legname passer du banc de la JDA à celui de la JL. En poste en Bourgogne depuis six ans après avoir passé deux décennies à Hyères-Toulon, en tant que joueur puis entraîneur (élu coach de l'année en Pro B en 2015), Laurent Legname va activer une clause lui permettant de se dégager de son contrat, qui courrait jusqu'en 2022, et s'engager pour trois saisons à Bourg, actuellement troisième de Jeep Elite juste derrière Dijon. Il y prendra la place du Monténégrin Savo Vucevic, dont le départ en fin de saison a été annoncé le 23 février. Finir en beauté à Dijon Laurent Legname sortira de six saisons exceptionnelles avec la JDA, dont il a accompagné le développement structurel et perpétué la culture de poil à gratter. Le tout en posant sa patte, instillant dans le jeu une dimension offensive à une déjà redoutable machinerie défensive. Seul club français à avoir soulevé un trophée - la Leaders Cup - en 2020, Dijon est de nouveau bien classé cette saison en Jeep Elite (2e à un souffle du leader Monaco avec 12 victoires en 15 matches). Néanmoins, le Varois, âgé de 43 ans, ne cachait plus, depuis un moment, ses envies d'éprouver sa méthode dans un autre contexte, au sein d'un club disposant d'un budget plus élevé. 6,2 En millions d'euros, le budget prévisionnel de Bourg cette saison (dont 1,998 de masse salariale), contre 4,5 pour Dijon (dont 1,59 de masse salariale). La JDA annonce « respecter (sa décision) même si elle n'était pas désirée par la direction » et lui faire « entière confiance » pour « achever le cycle le plus riche de son histoire en beauté, idéalement par un titre, en attendant de (lui) trouver un successeur ». La JDA Dijon « ne cesse de faire parler d'elle depuis son arrivée. C'est d'ailleurs dans l'idée de cette progression continue que les dirigeants de la JL Bourg ont vu en lui le futur coach de l'équipe »,explique de son côté le club bressan. lire aussi Toute l'actu de la Jeep Elite