Basket - Jeep Elite - En Jeep Elite, altercation à Orléans après le match contre Roanne

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La rencontre de la 13e journée gagnée mardi par Orléans face à Roanne (108-100) a été suivie d'une altercation entre deux joueurs américains provoquée par l'ailier de l'OLB Darius Johnson-Odom selon la Chorale. Marquée par 58 fautes sifflées et 75 lancers tentés, la rencontre de la 13e journée disputée mardi entre Orléans et Roanne (108-100) a échauffé certains esprits. Une altercation avec échange de coups a opposé deux Américains en bas du bus de la Chorale une heure après le match. Dans Le Progrès, Nicolas Reveret, le directeur général de la Chorale, accuse Darius Johnson-Odom d'être venu « en découdre avec Teyvon Myers », lequel a été « victime d'une agression » selon lui. « M. Reveret n'était pas présent. J'ai demandé à trois personnes qui l'étaient, dont un joueur de la Chorale, personne n'a vu exactement ce qu'il s'est passé. On ne sait pas qui est l'instigateur de la chose. Il n'a aucune preuve et je n'aime pas quand on accuse un de mes joueurs. Ils ont été séparés, fin de l'histoire », rétorque le responsable des opérations sportives de l'OLB, Vincent Fontaine, tout en rappelant le contexte d'un match « où des mots d'amour ont été prononcés, ce qui est courant. » L'épisode, qui ne sera suivi d'aucune poursuite, s'inscrit dans une saison marquée pour la Chorale par la suspension de Babacar Touré, coupable d'avoir donné un coup de poing à Miralem Halilovic (Boulogne-Levallois). « Je n'ai pas envie qu'on passe pour les vilains petits canards alors qu'un de mes joueurs a été agressé », insiste cette fois l'entraîneur Jean-Denys Choulet dans le Progrès.