Basket - Jeep Elite - Monaco s'impose à Limoges, l'Asvel s'en sort à Pau

·4 min de lecture

Les Monégasques ont consolidé leur place de leader en battant Limoges à Beaublanc samedi (75-59). Malmenée à Pau, l'Asvel a pris le dessus dans le dernier quart. Monaco autoritaire à Limoges Monaco s'est imposé 75-59 sur le parquet limougeaud samedi, privant le CSP d'une deuxième victoire de rang. Après un trou d'air dans le premier quart-temps (12-23), le CSP a relevé la tête en fin de première mi-temps en revenant à 35-36. Mais Monaco a donné un nouveau coup de collier dans le troisième quart sous l'impulsion de Marcos Knight (16 points), Branden Frazier (12 points) et Rob Gray (11 points). La Roca Team conforte sa première place au classement alors que les Limougeauds calent, avec une troisième défaite sur leurs quatre dernières rencontres.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'ASVEL s'en sort à Pau Pau a donné bien du fil à retordre à l'Asvel. Emmenés par le trio Bibbins-Diawara-Cornelie (45 points cumulés), les Béarnais menaient encore à la fin du troisième quart (67-64). Mais les Villeurbannais sont nettement montés en puissance dans les dix dernières minutes, sous l'impulsion de Thomas Heurtel (18 pts, 6 p.d.) et de Guerschon Yabusele (19 pts, 8 rbds). lire aussi Le classement de la Jeep Élite William Howard s'est montré décisif, inscrivant 9 points lors de ce dernier quart dont quatre lancers francs réussis dans les 80 dernières secondes. C'est la neuvième victoire de rang des hommes de TJ Parker, qui consolident leur troisième place avant le choc de mardi contre Boulogne-Levallois. Les Palois restent eux englués dans le peloton de cinq équipes à neuf victoires qui devront batailler jusqu'au bout pour éviter la relégation. Orléans en patron à Boulazac Face à Boulazac, Orléans s'est imposé 92-73 et reste dans la course au Final 8. Les Orléanais ont tranquillement disposé de la lanterne rouge du Championnat avec une bonne répartition au scoring (six joueurs à 10 points ou plus). Les hommes de Germain Castano menaient déjà de 18 points (51-33) à la mi-temps de la rencontre et ont ensuite géré leur avance. À Boulazac, qui s'éloigne de plus en plus du maintien, la seule satisfaction de la rencontre s'appelle Mouphtaou Yarou. Le pivot a inscrit 19 points et a récupéré 14 rebonds. Le Portel ne réussit pas la passe de quatre Bourg-en-Bresse consolide sa cinquième place en s'imposant nettement au Portel (84-78). Les hommes de Savo Vucevic renouent avec la victoire une semaine après leur défaite à domicile face au leader Lyon-Villeurbanne. Les Burgiens ont fait la différence en début de match (31-17 à la fin du premier quart-temps) grâce à Danilo Andjusic (23 points) et Alen Omic (15 pts, 13 rbds). Bourg-en-Bresse met donc fin à une série de trois victoires consécutives des hommes du Portel. Malgré les 23 points et 7 passes de Benoît Mangin, l'ESSM a manqué l'occasion de rester en embuscade dans la course à la huitième place.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La SIG s'impose en costaud Strasbourg a fait le travail face à Gravelines-Dunkerque (83-64). La SIG a fait la différence dès le premier quart-temps en infligeant un 32-18 aux hommes de JD Jackson. Les Strasbourgeois ont été portés par le trio Wainright-Cavaliere-Colson, 45 points à eux trois. Malgré un bon troisième quart-temps (11-20), le BCM a été muselé en fin de match (seulement 7 points lors du dernier quart. Gravelines-Dunkerque n'a pas consolidé sa victoire face à Nanterre la semaine dernière et reste à la 13e place avec un bilan de 9 succès pour 18 défaites. lire aussi Toute l'actu de la Jeep Élite Nanterre se donne de l'air En s'imposant sur le parquet de Roanne, qui pouvait la rejoindre à dix victoires, la JSF Nanterre a fait un pas vers le maintien (77-66). Les joueurs de Pascal Donnadieu ont pourtant galéré au tir à distance (6/27 derrière l'arc) et étaient mal en point en début de deuxième quart (24-10 pour la Chorale). Mais ils ont relevé la tête petit à petit, sous l'impulsion notamment du très complet Isaïa Cordinier (11 points, 7 rebonds, 4 passes, 2 interceptions). Roanne a concédé trop de balles perdues (17) pour espérer mieux.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles